Gastronomie : Représente 1/3 des dépenses des touristes

Le secteur du tourisme pourrait sortir des millions de personnes de la pauvreté en contribuant à la paix et à la sécurité en Afrique.

La gastronomie constitue un des produits phares permettant d’attirer les touristes surtout étrangers à choisir la destination Madagascar. Selon le rapport 2017 de la CNUCED (Conférence des Nations Unies sur le Commerce et le Développement sur le tourisme en Afrique, les aliments et les boissons représentent 1/3 des dépenses de ces touristes. Pour le cas de Madagascar, le pays dispose de nombreuses matières premières qualifiées de cinq étoiles par les Grands Chefs de renom, comme les crevettes, la vanille, le cacao et les épices. Ce qui constitue d’ailleurs notre avantage comparatif par rapport aux pays concurrents. Et l’on peut proposer différents plats typiquement malagasy ou à la façon de chaque pays étranger, avec ces ingrédients de qualité reconnus sur le plan international.

A plus forte valeur ajoutée.

C’est pour cette raison que la CNUCED a indiqué dans son rapport qu’il faut créer des liens solides entre les secteurs du tourisme, de l’agriculture et de l’infrastructure ainsi que l’écotourisme, les segments médical et culturel. Ce qui permet de favoriser la diversification vers des activités à plus forte valeur ajoutée tout en contribuant à une répartition plus large de revenus. A titre d’illustration, 44% des dépenses des hôtels en Ethiopie sont consacrés aux aliments fournis par les paysans. Ce qui a eu un impact positif sur l’amélioration du niveau de vie de la population vulnérable en milieu rural.  Pour pouvoir exploiter ce potentiel, les gouvernements africains devraient adopter des mesures visant à favoriser l’approvisionnement local tout en encourageant les entités locales à participer à la chaîne de valeur touristique ainsi qu’à stimuler le développement de l’infrastructure. S’il bénéficie de ces investissements pérennes, le secteur du tourisme pourrait sortir des millions de personnes de la pauvreté tout en contribuant à la paix et à la sécurité en Afrique, selon toujours la CNUCED.

Tradition culinaire.

En revenant sur la gastronomie malagasy, force est de reconnaître que les touristes étrangers en savourent énormément aussi bien à Madagascar que dans le cadre des salons internationaux. Tout récemment, un événement intitulé « Mad to Miss Madagascar » a été organisé à Londres dans le but de faire connaître au public du Royaume Uni la tradition culinaire malagasy. Les visiteurs ont eu l’occasion de goûter entre autres, la viande de zébu à la sauce carry ou à la noix de coco ainsi que le fameux « masikita » ou brochette de viande.

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga.

http://www.reservation-hotelcocolodge.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>