fbpx

Vers une ouverture progressive

Accréditation sanitaire pour l’aéroport international d’Ivato.

Vers une ouverture progressive

Madagascar semble avancer vers une ouverture progressive.

Bien que les opérateurs touristiques comme Coco Lodge Majunga et divers prestataires de voyage se tiennent prêts à accueillir de nouveau des touristes étrangers au mois d’octobre, des préparatifs ardus sont nécessaires.

Réunion des 05 ministères concernés

Le ministère des Affaires étrangères (MAE) a initié une première réunion avec quatre autres ministères lundi. Une réunion en présentiel et virtuelle qui a étudié la stratégie à adopter pour accueillir la réouverture des frontières au mois d’octobre comme proposée par le président de la République, Andry Rajoelina, lors de l’événement REF (Rencontre des entrepreneurs francophones) à Paris à la fin du mois d’août dernier.

« Vers une ouverture progressive »

Rien de précis n’a pu filtrer de cette réunion préliminaire du secteur public sauf que des sources parlent d’une possible « ouverture progressive » des frontières et non totale, dans un premier temps. Des critères d’éligibilité des pays non risqués au Covid-19 sont d’abord à mettre en place au niveau mondial et régional.

Ces critères restent encore inconnus mais d’eux dépendent les mesures à prendre face à une éventuelle ouverture des frontières. « D’autres réunions se tiendront encore et d’une manière fréquente et la prochaine s’ouvrira au secteur privé et aux autres parties prenantes. D’autres informations seront mieux fournies à l’issue de cette deuxième réunion », indique juste le ministère du Tourisme. La réunion de lundi a vu la participation du ministère de la Santé, le ministère des Transports, celui de l’Industrie, du commerce et de la consommation, le ministère du Tourisme et le département des affaires étrangères.

Pistes

De son côté, le secteur privé a également tenu une réunion la semaine dernière au Novotel Ivandry, en présence des représentants du secteur public. C’est à travers la Confédération du tourisme de Madagascar (CTM). « Ceci entre dans le cadre de la poursuite des réflexions et des actions pour la relance du Tourisme. La CTM et l’Office national du Tourisme de Madagascar avec l’appui de l’USAID/ HAYTAO ont organisé un atelier de consultation pour l’élaboration de la stratégie de relance du secteur », fait savoir la CTM.

Le dialogue public-privé a vu la participation de quatre-vingt-cinq représentants des opérateurs, des associations, des groupements et des offices régionaux du Tourisme (ORT) dans tout le pays. Des pistes d’action ont pu être identifiées. Entre autres, il y a le repositionnement de la destination Madagascar sur la carte mondiale du Tourisme, dans le contexte pandémique et en anticipation de l’évolution de la demande.

Plan de relance du Tourisme

« Une stratégie de sortie de crise et surtout de survie du secteur de même qu’une stratégie de relance a l’instar de ce que la plupart des pays ont déjà réalisé à travers le monde, ont été au menu », ajoute encore la CTM. La stratégie de relance devrait être en diapason avec les réalités économiques et sociales du pays. D’après des précisions, le plan de relance du Tourisme est en pleine élaboration. Ce qui permet d’avancer au moins d’un pas dans ces préparatifs à l’ouverture des frontières.

(Mirana Ihariliva – L’Express de Madagascar)

By #CocoLodgeMajunga

Nous sommes à la fois :

  • Un hôtel★★★ avec 18 chambres spacieuses tout confort,
  • Un restaurant gourmand avec une très belle cave à vins, whiskys, rhums et champagnes d’une capacité de 60 couverts, proposant une cuisine Malagasy, Française, Libanaise et des spécialités de fruits de mer,
  • Un bar piscine avec des cocktails, des « tsakitsaky », des crêpes et des gaufres disponibles à toute heure,
  • Un organisateur d’événements et de conférences avec 3 salles de réunion pouvant recevoir jusqu’à 90 personnes. De plus, nous pouvons recevoir des déjeuner/dîner à thème, fiançailles, mariage, anniversaire, … Même un enterrement de vie de jeune fille/garçon, ou une demande en mariage, …
  • Une entreprise de voyages et de prestations touristiques (Licence C),
  • Un tour opérateur (licence B),
  • Un loueur de 4×4 et quads (tous géo localisés avec assurance responsabilité civile valide) et avec chauffeurs guide diplômés. Ils peuvent assurer vos transferts dans tous Madagascar. Par exemple depuis l’aéroport d’Antananarivo jusqu’à Majunga, mais aussi de Nosy Be à Majunga.
1

Laisse un commentaire!

Inscription

Mot de passe oublié?