Le Cirque Rouge se trouve à 12 km au nord de la ville de Mahajanga.
Sur la route de l’aéroport d’Amborovy, il faut prendre la bifurcation sur la gauche vers petite plage. Au croisement de « Petite Plage », le chemin à droite conduit jusqu’à Belinta puis à la plage de « Grand Pavois » et le Cirque Rouge continue sur une montée. Le site est accessible en voiture et en quad.
Il est possible de prendre les bus n°12, jusqu’à Petite Plage, ou n°15, jusqu’à Belinta, et de continuer à pied. La durée du trajet se fait en 30 à 45 minutes suivant l’état de la piste et le type de véhicules.

Le Cirque Rouge se situe géographiquement sur la latitude 15°38’04,9’’Sud et la longitude 46°21’12,1’’Est. Il est à 1,16 Km de l’entrée du Grand Pavois.

Le Cirque Rouge appartient à la fois à la Commune Urbaine de Mahajanga I ; Fokontany Amborovy, secteur Grand pavois et aussi à la Commune Rurale de Belobaka ; Fokontany Ampahazony, secteur Besely. Il est en bordure limitrophe des deux Communes. Il se trouve à la limite du district de Mahajanga I et de Mahajanga II, Région Boeny, Mahajanga, MADAGASCAR.

Autrefois, le Cirque rouge était nommé « Anahidava », « Ankadibe » et « Andranomamy ». L’appellation « Cirque Rouge » fut utilisé à partir de 1999.

D’après la légende, le site abritait une sorte de dinosaure. Et la disparition de cet animal engendra sa forme actuelle en excavation.

Aussi, ce site était un ancien camp militaire anglais et il était utilisé comme un champ de tir. Des restes de balles et des traces de tombeau (grillage, ossements humains) y ont été trouvés. Selon certaine témoignages

, des soldats anglais furent enterrés sur le site.

Le Cirque Rouge est une formation sédimentaire d’âge quaternaire. C’est un ancien delta de 1,8 million d’années, d’une superficie de 40 ha. Le site est constitué par des couches sédimentaires, des grès bigarrés et des marnes qui pourraient être à la fois d’origine fluviatile et marine (transgression et régression).

Depuis l’an 2000, de nombreux visiteurs commencent à s’intéresser au site et aujourd’hui, il fait partie des sites touristiques incontournables de la région. Malheureusement, la construction des maisons à l’intérieur et aux alentours du site reste une grave menace pour sa conservation.

Le Cirque Rouge offre une multitude de diversité faunistique, floristique, géologique, paléontologique et culturelle qui attire bon nombre de visiteurs. A savoir :

– les 12 couleurs du cirque offrant un paysage lunaire sous l’effet du soleil couchant
– Différentes sources d’eau douce
– Paysage et vue panoramique
– Dobo masina et lieux sacrés
– Cheminées de fées
– Bois silicifiés témoins de l’âge ancien du site
– Faune et flore endémiques

Les argiles du Cirque Rouge sont utilisées par des artisans majungais, habiles et expérimentées, à la fabrication des bouteilles de sable illustrées par des motifs et paysages impressionnants.

Le Cirque Rouge est classé Patrimoine National protégé suivant le décret n°2010-722 du 14 juillet 2010.

One Comment

  1. le cirque rouge

    […] Les sites touristiques du Boeny – Le Cirque Rouge […]

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>