Université d'été du notariat à Mahajanga

Université d’été du notariat à Mahajanga

La première Université du Notariat s’est tenue à Mahajanga du 12 au 15 novembre dernier. Le but de l’atelier de formation était « Le notaire au service de l’entreprise ».

Une grande première à Madagascar et surtout à Mahajanga car c’est la première fois que la chambre des notaires choisit Madagascar pour organiser son Université d’été dans le but de former les notaires. Le métier de notaire est peu connu et considéré à Madagascar, malgré son importance. L’on recense soixante-treize notaires dans tout le pays, un nombre encore très insuffisant.

C’est dans cette optique que l’atelier de formation et la présentation du corps de notariat ont été organisés du 13 au 15 novembre, sur l’initiative de la Chambre nationale des notaires à Madagascar, présidée par Rija Razanadrakoto. C’est une grande première dans les annales de ce corps.

Le cocktail de bienvenue s’est tenu le mardi 12 novembre dernier à l’Hôtel*** Coco Lodge Majunga.

Pour rappel Coco Lodge Majunga, est aussi un Hôtel***, un Restaurant gourmand, un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide et Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …). Pour vos vacances ou voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins pour un séjour inoubliable dans la ville de Majunga. Coco Lodge TO organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore, tel que les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge, les plages, la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, …

Université d’été du notariat à Mahajanga.

Le procureur général près la Cour d’appel, Antoine, représentant le ministre de la Justice et Garde des Sceaux, le directeur de cabinet de la région Boeny, Cyrille Todivelo, ainsi que des étudiants de l’université de Mahajanga et la grande famille de la Justice ont assisté à l’événement.

Rija Razanadrakoto a présenté la profession et son rôle. Il a explicité les techniques de financement bancaire, les droits de sûreté ainsi que les successions internationales à l’assistance. « La fonction notariale et son rôle sont presque ignorés peu considérés de la plupart des gens. La majorité des notaires malgaches ont déjà rencontré des problèmes pratiques dans le traitement des dossiers d’hypothèques. La fonction notariale confère un acte authentique. C’est un métier lié au ministère de la Justice », explique-t-il.

Les participants ont ainsi pu savoir davantage sur les procédures de prêts bancaires et le droit bancaire, entre autres. Les actes notariaux sont surtout indispensables pour faire face aux nombreux faux documents et papiers, tels les certificats de résidence, les certificats de décès, les pièces d’identité, dont l’usage est de plus en plus courant actuellement.

Les notaires interviennent obligatoirement, selon la loi dans les actes de succession ainsi que les actes de vente de terrain de plus de 15 millions Ariary, le bail emphytéotique avec les étrangers, le morcellement de terrain, etc.
À la suite de cette formation, Mahajanga sera la première ville à abriter la première Université du Notariat de Madagascar.

Université d’été du notariat à Mahajanga

« Les recours aux services des notaires réduisent les risques de faux et usages de faux dans les documents et écritures publiques, notamment, dans les certificats de résidence, l’établissement de carte d’identité nationale, et les différentes déclarations », a déclaré le Président de la Chambre des notaires de Madagascar.

L’obtention de la maîtrise en droit ouvre la voie au concours d’admission aux rangs des notaires stagiaires pour deux années de formation au sein du ministère de la Justice ou de la Chambre nationale des notaires de Madagascar, d’après les informations fournies au cours de ces journées.

By #CocoLodgeMajunga

2 Comments

  1. Roland Chariatte

    C’est très bien cela va de pair avec la volonté de tordre le cou à l’établissement de faux documents ainsi que de faire baisser le taux de corruption. Ce pays a besoin de cela

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>