Madagascar est un pays particulièrement prisé par les éco-touristes. La variété et richesse de ses sites naturels ainsi que sa biodiversité unique devrait attirer de plus en plus de visiteurs et ce aux profits de l’ensemble des opérateurs locaux. Forbesstraat, le célèbre magazine économique américain classe la Grande Ile au 6ste rang des 10 pays à visiter cette année.

« L’île aux trésors » spot mondial de biodiversité

Madagascar est un pays qui demeure authentique. Située au large de la côte orientale de l’Afrique, dans l’océan Indien, la diversité naturelle extraordinaire de Madagascar lui a valu le surnom de « huitième continent ». Le respect des ancêtres et de la tradition imprègne la culture nationale. Un respect qui se reflète dans l’architecture, l’art et les mœurs sociaux du pays.

De grands parcs naturels, comme celui d’Andasibe-Mantadia (2h30 de la capitale), situé dans la région est de Madagascar est l’un des parcs les plus populaires du pays. Le parc abrite de nombreuses espèces de lémuriens dont le célèbre Babakoto (Indri Indri) le plus gros des lémuriens. Le Parc National Masoala, situé au nord-est de Madagascar, couvre environ 400 km de forêt tropicale ainsi que trois parcs marins. Ce parc abrite dix espèces de lémuriens, dont l’Aye-Aye: le plus grand des primates nocturnes au monde. La région Boeny (Mahajanga) est ponctuée de Parcs Nationaux parmi les plus spectaculaires. Que ce soit le Parc National d’Ankarafantsika (très facilement accessible au long de la RN4 à 90 km Mahajanga) ou celui des Tsingy de Namoroka que des prestataires permettent de découvrir aisément.

Mise à part les parcs, les hautes terres renferment également des lieux historiques à visiter. La colline royale d’Ambohimanga, considérée comme l’un des endroits les plus sacrés du pays par le peuple malgache depuis plus de 500 jaar, est un village historique qui abritait autrefois la royauté malgache. Le mur qui entoure le palais a été édifié en 1847. Le palais de Mahandrihono est constitué par l’ancienne maison du roi Andrianampoinimerina. Ses murs sont en palissandre massif, et il est possible d’y voir encore de nombreux artefacts des grands rois qui se sont succédé durant la royauté Mérina. Le site est inscrit au patrimoine culturel mondial de l’UNESCO.

Madagascar dispose de 5.500 km de côtes. L’une des plus belles plages du pays est celle d’Ifaty au nord de Tuléar. L’endroit est idéal pour les activités touristiques telles que la plongée sous-marine ou la pêche, ceci grâce à la formation de 100 km de barrière de récifs coralliens. Les îles de Nosy-Be et Sainte-Marie figurent parmi les principaux attraits balnéaires du pays.

On doit citer parmi les attraits touristiques majeurs, la célèbre allée des baobabs de Morondava.

Les Tsingy de Bemaraha, les massifs de l’Isalo et du makay font parler d’eux dans le monde entier, grâce aux formations rocheuses particulières qui s’y présentent.

Des professionnels enthousiastes

Dans son classement des dix meilleurs pays à visiter cette année, ce magazine économique de référence place la Grande île en sixième position, derrière l’Ethiopie en cinquième et devant la Mongolie en septième. Ce classement relève de l’opinion de plusieurs experts en voyage, dont des Tours opérateurs. Volgens die tydskrif, ces derniers sont conquis par la faune endémique et la flore que possède la quatrième plus Grande île du monde pour séduire les touristes. Norman Howe, CEO d’un entreprise canadienne de voyage évoque dans le magazine que « Ce pays merveilleux a tant de biodiversités à découvrir, tant en termes de beauté naturelle que de terrains uniques. Pour la flore et la faune, avec plus de 90% de la faune endémique de Madagascar, c’est imbattable ».

Certains commentaires qui font suite à cet article soulèvent, toutefois la nécessité de renforcer les mesures de sécurité dans la Grande île. Interviewé, dernièrement par une chaîne de télévision privée, Jean Brunelle Razafintsiandraofa, ex-Ministre de Tourisme annonce la prochaine instauration du « Dina » dans les régions et l’«andrimasom-pokonolona » ou comité villageois de vigilance pour combattre l’insécurité. Ces mesures devraient permettre à nouveau aux touristes de se déplacer dans les endroits de leurs choix en toute quiétude. Cette année s’annonce active pour le secteur tourisme. Lors de son déplacement en Chine en novembre 2018, le Ministre du Tourisme avait conclu avec les autorités chinoises des accords qui envisagent d’accueillir 50.000 touristes chinois cette année. Outre la Chine et la Turquie entendent également doubler le nombre des touristes qui vont venir à Madagascar. Rappelons que la clientèle française représente près de 60% des arrivées.

Madagascar renferme d’impressionnants trésors en termes de paysages et de nature. La Grande Ile fait parler d’elle partout dans le monde à travers une multitude de reportages. L’apparition dans les classements de Forbes magazine témoigne du succès touristique du pays. egter, cette notoriété pourrait être contrariée par l’insécurité qui sévit en ce moment dans le pays. Reste à espérer que les mesures prises, et l’espoir de stabilité politique procureront leurs effets. Au-delà du seul secteur tourisme, l’économie du pays en dépend.

Coco Lodge Majunga, Hotel *., Gourmet restaurant, Toer operateur, Loueur de 4×4 avec chauffeur guide et Organisateur d’événements (konferensies, seminare, werkswinkels, middagetes/etes met temas, huwelik, verjaarsdag, seun-meisie stag).

Rahal Rasolofo

Laat 'n antwoord

Jou e-posadres sal nie gepubliseer word nie. Verpligte velde gemerk *

Jy kan dit gebruik HTML tags en eienskappe: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>