fbpx

Vanille de Madagascar : Début de la campagne 2021-2022

Vanille de Madagascar : Début de la campagne 2021-2022

Vanille de Madagascar : Début de la campagne 2021-2022

Vanille de Madagascar : Début de la campagne 2021-2022 : Avec près de 70 % de la production mondiale, Madagascar a longtemps été le pays N° 1 de la vanille. Il s’agit d’une épice parfumé que vous pourrez déguster frais au Restaurant Gourmand Coco Lodge Majunga. 

Début de la campagne 2021-2022 à Madagascar

Comme annoncé la campagne 2021-2022 de la vanille a débuté jeudi à Ambanja. Une nouvelle campagne marquée par des secousses au niveau des prix, affiche Madagascar Expresse à la une, sur sa page web https://lexpress.mg/25/05/2021/filiere-vanille-la-campagne-debute-dans-la-confusion/

Depuis jeudi 20 mai

La date du 20 mai fut un moment tant attendu par les planteurs de vanille dans le district d’Ambanja, car il s’agissait de l’ouverture officielle de la campagne de commercialisation de la vanille 2021- 2022 dans la région Diana, plus précisément pour les zones littorales du Bas et Haut Sambirano. Décrété par le gouvernement en conseil des ministres, cette date, rendue publique, est aussi officialisée par un arrêté régional portant organisation de cette campagne.

Cette campagne a été marquée par un incident. Juste avant l’ouverture de la campagne, un communiqué co-signé par le ministre de l’Économie, des Finances et du Budget, Richard Randriamandrato et le ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat, Lantosoa Rakotomalala fixant les prix de la vanille avant d’être annulé a perturbé le marché.

Lors de son intervention marquant l’ouverture officielle de ladite campagne, le Gouverneur Daodo Arona Marisiky a mis en exergue sur l’importance de la mise en place d’un marché contrôlé. Ceux afin de pallier la vente illicite et d’éviter l’insécurité. Ainsi, outre les planteurs de vanille, beaucoup de gens profitent également de cette campagne. En effet, des activités commerciales et économiques gravitent autour du marché contrôlé qui durera 20 jours. Il s’agit aussi d’une bouffée d’oxygène pour les hôtels qui ont enregistré un taux de remplissage considérable après une traversée du désert causé par la pandémie de Covid-19.

Loi de l’offre

Puis, tous les acteurs du secteur vanille s’y sont donnés rendez-vous pour pratiquer la loi de l’offre et de la demande dans un marché. Certes, ils se sont rassemblés devant le hangar construit par le projet PIC pour entendre une série de discours officiels. Mais dès que l’on a déclenché les procédures de commercialisation, les planteurs et les collecteurs ont pris leurs coins respectifs.

On pourrait penser que ce sont les producteurs directs qui en tirent le plus grand profit. Mais ce n’est pas le cas. Dans la majorité des cas, les milliers de petits planteurs de vanille vendent leurs produits à l’état vert. Et il faut savoir qu’il faut au moins 5 à 6 kg de vanille verte pour obtenir 1 kg de vanille noire préparée prête à l’exportation.

Prix

À Ambalahoko, tout a débuté par l’exposition publique des échantillons des gousses de vanille matures et poinçonnées, suivi des propositions des prix. Comme à l’accoutumée, ce sont les vendeurs qui annoncent le premier leur prix. Ils montre un prix affiché sur un tableau noir, déjà préparé pour les échanges. Cette fois, ils ont offert 200 000 Ariary, un prix non conforme aux attentes des acheteurs. Le prix référentiel publié sur les réseaux sociaux a aussi provoqué un effet sur l’échange. Ainsi un embarras sur les négociations. Résultat, petit à petit les acheteurs se sont retirés. Et ils n’ont même pas osé faire leur proposition jusqu’à midi du premier jour. On peut dire que le marché s’est effondré ce premier jour.

A vrai dire, les planteurs n’ont aucune idée de ce que sera le prix de la vanille verte pour cette nouvelle campagne. Et ils craignent par ailleurs que les méfaits de la crise sanitaire dans l’ensemble du pays, ne fassent qu’empirer la situation. Bref, malgré la tenue de la cérémonie d’ouverture officielle du marché contrôlé, le prix le prix officiel de la vanille verte convenu n’a pas été encore fixé .

Toutefois, certains collecteurs issus de grande société, comme Bioland sont venus acheter la vanille au prix de 75 000 Ariary le kilo, pendant la deuxième journée. Or, selon les explications, le prix officiel devrait sortir après deux semaines lors d’une réunion du Conseil National de Vanille.

« Nous avons pensé à leur proposer 25 000 Ariary pour débuter le débat. Mais nous avons décidé de nous faire quand on a découvert le prix inabordable affiché sur le tableau ». Antonio Marco, un mandataire d’une société. Et plusieurs acheteurs partagent cet avis.

Source : Raheriniaina – L’Express de Madagascar – 25/05/2021

By #CocoLodgeMajunga

Nous sommes à la fois :

  • Un hôtel★★★ avec 18 chambres spacieuses tout confort,
  • Un restaurant gourmand avec une très belle cave à vins, whiskys, rhums et champagnes d’une capacité de 60 couverts, proposant une cuisine Malagasy, Française, Libanaise et des spécialités de fruits de mer,
  • Un bar piscine avec des cocktails, des « tsakitsaky », des crêpes et des gaufres disponibles à toute heure,
  • Un organisateur d’événements et de conférences avec 3 salles de réunion pouvant recevoir jusqu’à 90 personnes. De plus, nous pouvons recevoir des déjeuner/dîner à thème, fiançailles, mariage, anniversaire,… Même un enterrement de vie de jeune fille/garçon, ou une demande en mariage, …
  • Une entreprise de voyages et de prestations touristiques (Licence C),
  • Un tour opérateur (licence B),
  • Un loueur de 4×4 et quads (tous géo localisés avec assurance responsabilité civile valide) et avec chauffeurs guide diplômés. Ils peuvent assurer tous vos transferts, par exemple depuis l’aéroport d’Antananarivo jusqu’à Majunga, mais aussi de Nosy Be à Majunga.
1

Laisse un commentaire!

Inscription

Mot de passe oublié?