fbpx

Un million et demi d’euro contre le « kere »

Un million et demi d’euro contre le « kere »

Un million et demi d’euro contre le « kere »

Un million et demi d’euro contre le « kere » dans le Grand Sud de Madagascar pour venir en aide aux populations touchées par la sécheresse et la malnutrition.

Pour lutter contre le « kere » dans le Grand Sud de Madagascar, la France contribue à hauteur de 1,5 million d’euros, en réponse à l’appel flash des Nations Unies lancé le 18 janvier 2021.

04 Projets

Le million et demi d’euros remis par la France constitue la première tranche de l’aide alimentaire programmée pour 2021 par la France en faveur de Madagascar. Les financements seront destinés à quatre projets portés par le Programme Alimentaire Mondial (PAM) et par trois ONG françaises : GRET, « Action contre la faim » et « Humanité et Inclusion ».

Ces financements permettront de venir en aide à plus de 50 000 personnes. Les projets retenus, conformes aux engagements et aux priorités françaises en matière d’aide alimentaire, se déploient dans des zones particulièrement à risque en termes de sécurité nutritionnelle et sont destinés à améliorer la situation nutritionnelle des populations concernées.

Quatre organismes se départageront 1,5 millions d’euros d’aide de la France. Ce sont des organismes qui œuvrent déjà à travers des projets dans le sud du pays.

750 000 € pour le PAM

750 000 euros sont destinés au Programme alimentaire mondial (PAM). Il cherche à prévenir la malnutrition en augmentant l’accès des femmes enceintes et allaitantes à des aliments nutritifs. Le projet cherche également à traiter près de vingt-mille enfants de 6 à 59 mois souffrant de malnutrition aigüe dans deux communes du district d’Ampanihy dans la région Atsimo Andrefana.

300 000 € pour l’ONG GRET

L’ONG GRET bénéficiera de 300 000 euros et appuiera des projets dans deux communes du district d’Ambovombe, région Androy.

« L’objectif de l’ONG GRET est de consolider la prise en charge des enfants en malnutrition aigüe modérée par des rations de décharge, de poursuivre des activités de filets sociaux en faveur des mères d’enfants de 6 à 24 mois et des femmes enceintes et allaitantes » souligne une missive de l’ambassade de France. Le projet prévoit un accompagnement de ces activités par l’éducation de la population aux bonnes pratiques d’alimentation, de soins et d’hygiène.

250 000 € pour ACF

Le troisième ONG concerné est Action contre la faim (ACF). Elle met en place des projets en faveur de l’autonomie et la résilience des ménages. Ils ont déjà prévu l’opérationnalisation de cliniques mobiles et le renforcement de capacité des ménages. Onze mille personnes dont dix mille enfants de moins de 5ans en seront les bénéficiaires.

200 000 € pour HI

L’ONG Humanité et Inclusion reçoit 200 000 euros. L’objectif est de pouvoir apporter une aide à des personnes handicapées et leurs ménages dans la région Atsimo Andrefana. Le but est de réduire les risques nutritionnels liés à la sècheresse dans le grand sud. Et ceux tout en accompagnant les services médicaux à la réduction du handicap chez les enfants de 0 à 5 ans en situation de malnutrition.

Un million et demi d’euro contre le « kere ». Cette aide est la contribution de la France au Flash Appel lancé en janvier par les Nations unies.

Une excellente initiative humanitaire que l’on salue au COCO LODGE MAJUNGA.

(Source : L’Express de Madagascar)

By #CocoLodgeMajunga

Nous sommes tout à la fois :

  • Un hôtel★★★ avec 18 chambres spacieuses tout confort,
  • Un restaurant gourmand avec une très belle cave à vins, whiskys, rhums et champagnes, proposant une cuisine Malagasy, Française, Libanaise et des spécialités de fruits de mer,
  • Un bar piscine avec des cocktails, des « tsakitsaky », des crêpes et des gaufres disponibles à toute heure,
  • Un organisateur d’événements et de conférences avec 3 salles de réunion pouvant recevoir jusqu’à 90 personnes. Nous pouvons recevoir des déjeuner/dîner à thème, fiançailles, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, demande en mariage, …
  • Une entreprise de voyages et de prestations touristiques (Licence C),
  • Un tour opérateur (licence B),
  • Un loueur de 4×4 et quads (tous géo localisés avec assurance responsabilité civile valide) et avec chauffeurs guide diplômés. Ils peuvent assurer tous vos transferts, par exemple depuis l’aéroport d’Antananarivo jusqu’à Majunga, mais aussi de Nosy Be à Majunga.
1

Laisse un commentaire!

Inscription

Mot de passe oublié?