Un centre de soins des tortues – bientôt à Mayotte

Un centre de soins des tortues – bientôt à Mayotte

L’association environnementale Oulanga Na Nyamba a annoncé son projet d’ouvrir un centre de soins des tortues marines à Mayotte. Objectif : prendre en charge une vingtaine de tortues marines à l’année et à la fois accueillir plus de 7 000 visiteurs par an en vue de sensibiliser le grand public.

Projet environnemental

Les objectifs principaux sont la préservation de l’environnement, la sensibilisation du grand public et même la création d’une plus-value touristique.

Nombreux sont les enjeux de ce futur centre de soins des tortues marines de l’association Oulanga Na Nyamba, dont l’ouverture est prévue d’ici deux ans en Petite-Terre. « Ça fait plusieurs années que tous les acteurs engagés en faveur de l’environnement ont défini ce besoin. Et jusqu’à présent, il n’y a aucune structure pour accueillir les animaux marins blessés », pointe du doigt Mme Jeanne Wagner. Mme Wagner est une biologiste marine et directrice de l’association.

Depuis 2010, on peut signaler tout animal mort ou blessé auprès du réseau d’échouage mahorais de mammifères marins et de tortues marines (Remmat), qui, si nécessaire, peut faire appel à un vétérinaire.

Mais le problème réside sur le fait qu’aucun lieu de convalescence n’existe. « On fait avec les moyens du bord. Mais ce n’est pas toujours optimal », regrette la directrice d’Oulanga Na Nyamba, dont l’organisation est elle-même membre du Remmat.

Ainsi, on ne peut prendre en charge que deux à quatre tortues blessées seulement, charge chaque année. « Malheureusement, on en relâche certains sans presque aucun soin, parce que nous ne sommes pas capables de les prendre en charge », déplore Mme Jeanne Wagner. Par exemple, c’est le cas lorsque la carapace de l’animal est sévèrement cassée, ou qu’un membre a été arraché par un chien.

Où se situera ce centre de soins ?

Pour ériger ce centre de soins des tortues, baptisé la « Kaz’a Nyamba », encore fallait-il trouver un terrain adapté, facilement accessible, au bord de l’eau et à proximité d’un cabinet vétérinaire. Après plusieurs années de recherches foncières menées par Oulanga Na Nyamba, le maire de Dzaoudzi-Labattoir propose finalement une parcelle en cours d’aménagement sur le boulevard des Crabes.

Un énorme pas en avant pour le projet, à tel point que celui-ci prend même une nouvelle dimension. « À la base, ça devait être un centre de soins d’urgence. Mais vu l’engouement des acteurs et des financeurs, on s’est dit qu’il serait bien de rajouter une structure de sensibilisation où on peut accueillir résidents, touristes et scolaires ; ce qui manque cruellement à Mayotte », dévoile Mme Jeanne Wagner.

Sensibilisation

« On compte accueillir 7.000 visiteurs par an », projette l’association Oulanga Na Nyamba.

« En réalité, ce n’est pas soigner les tortues qui va le plus permettre de les protéger, mais plutôt le fait de sensibiliser le public en valorisant cet animal d’une manière différente. Et que cela devienne un levier de responsabilisation de la population. On peut faire de l’éducation grâce et autour de la tortue », dont aujourd’hui encore, beaucoup d’individus en détresse ne sont jamais signalés.

Pourtant, il n’est pas rare que certaines d’entre elles soient victimes d’accident de pêche. « Ce qui revient le plus souvent, ce sont des tortues qui ont avalé un hameçon par accident », explique Jeanne Wagner. Si dans la plupart des cas, « les pêcheurs jouent le jeu » en relâchant la prise, le crochet métallique lui, reste dans la bouche de l’animal. Et ça finit par déclencher une infection, possiblement fatale si elle n’est pas soignée.

(Source : MayotteHebdo_06/07/20)

La pollution, le braconnage et les prises accidentelles par engins de pêche sont les plus grandes menaces pour ces tortues. Ces espèces sont pourtant si indispensables pour notre écosystème marine. Suite à cette pandémie de coronavirus, la quantité des déchets jetés dans la mer a déjà augmenté. Des masques et des gants en plastiques.

Prenons conscience de nos actes et préservons notre environnement !

Un centre de soins des tortues – bientôt à Mayotte

Bravo à l’association Oulanga Na Nyamba pour cette très belle initiative !

By #CocoLodgeMajunga

La préservation de l’environnement reste l’une des principaux soucis de l’Hôtel*** restaurant gourmand Coco Lodge Majunga.

Situé à Mahajanga – Madagascar, nous sommes aussi :

  • un Hôtel***,
  • un Restaurant gourmand,
  • un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide
  • un Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners ou dîners à thèmes, mariage, anniversaire, …).
  • et un Tour Opérateur qui organise des circuits sur Majunga et ses alentours (Grottes d’Anjohibe, Parc National Ankarafantsika, Lac Sacré, Cirque Rouge, plages, phare de Katsepy, Complexe Mahavavy Kinkony, Tsingy de Namoroka, ….)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>