Route pour Majunga, le nouveau Pont de la Kamoro opérationnel.

. Le président Hery Rajaonarimampianina est venu sur les lieux, avec des membres du Gouvernement, pour la cérémonie d’inauguration. Le nouveau pont de Kamoro, construit en l’espace de deux ans, est officiellement fonctionnel depuis le 17 juillet. Disposant d’une double voie, il cohabite avec l’ancien qui est maintenant presque centenaire.

Route pour Majunga, le nouveau Pont de la Kamoro opérationnel
Route pour Majunga, le nouveau Pont de la Kamoro opérationnel by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga.

Un nouveau pont suspendu à double voie de 265 mètres de long. C’est ce qui a été inauguré en grande pompe. Plus de 1 000 voyageurs, par jour, traverseront ce pont, d’après le maire de la Commune Rurale d’Ambondromamy. En effet, le pont de la Kamoro relie Antananarivo à Mahajanga et Antsiranana, c’est-à-dire, toutes les destinations qui sont desservies par les routes nationales numéros 4 et 6. « La partie Ouest et la partie Nord de Madagascar disposent de grandes potentialités en tourisme. Les infrastructures routières sont donc déterminantes, pour le développement des régions concernées », a indiqué le chef de la région Boeny. A noter que l’ancien pont de la Kamoro était à simple voie. Vieux de 83 ans, ce pont nécessite une réhabilitation. « Il y a trois ans passés, le ministre des Travaux Publics de l’époque, Roland Ratsiraka, nous a convaincu que la construction d’un nouveau pont à double voie ne coûterait que 20% de plus, par rapport au coût de réhabilitation de l’ancien pont. Cette infrastructure est pourtant vitale pour l’économie et pour l’approvisionnement en gaz, pour Antananarivo. C’est pour ces raisons que nous avons appuyé ce projet de nouvelle construction », a affirmé Coralie Gevers, représentante résidente de la Banque Mondiale à Madagascar.

Historique. Le nouveau pont de la Kamoro a été construit par la société Eiffage, un des leaders européens du BTP et des concessions ; connue dans le monde pour la construction de la tour Eiffel de Paris. D’après le directeur d’Eiffage pour la zone Afrique, le nouveau pont est l’un des ponts suspendus les plus impressionnants en Afrique. « Ce pont de 265 mètres avec 206 mètres suspendus repousse le record à Madagascar. Il comporte des pylônes de 36 mètres de hauteur au-dessus du tablier. A titre d’exemples, nous avons utilisé 13 tonnes de boulons, 80 kilomètres de câbles, 4600 mètres cube de béton, 380 000 heures de travail sans accident, etc. J’en profite pour dire que lors de la Conférence des Bailleurs et des Investisseurs qui s’est tenue à Paris en décembre dernier, nous nous sommes engagés à construire un barrage hydroélectrique à Madagascar, pour doubler la puissance sur le réseau interconnecté d’Antananarivo. Nous apporterons 260 millions USD, sur les 600 millions nécessaires pour le projet, afin de produire 200 MW supplémentaire », a-t-il déclaré. De son côté, le président Hery Rajaonarimampianina a mis en avant, dans son discours, cette réalisation de projet structurant. D’après ses dires, si la construction d’infrastructure de ce genre dure deux à trois ans, le développement du pays nécessite plus de temps…

Source

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Réservation

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>