Résumé de l’allocution présidentielle du 05 avril

Résumé de l’allocution présidentielle du 05 avril

Résumé de l’allocution présidentielle du 05 avril : État d’urgence sanitaire

Positif.

C’est le bilan des quinze premiers jours du confinement, selon le président Andry Rajoelina. « Les mesures que nous avons prises ont permis de maîtriser la propagation du coronavirus », a-t-il affirmé. En résumé de l’allocution présidentielle du 05 avril, c’est la phrase la positive.

Le chef de l’Etat a ensuite annoncé le prolongement des mesures de confinement pour les trois régions les plus touchées par le COVID-19. Ces sont les régions d’Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra. C’est au niveau de ces trois régions que le nombre de cas contacts est le plus élevé.

Cette décision est la suite logique de la prolongation de l’état d’urgence sanitaire sur toute l’étendue du territoire, décrétée durant le Conseil des ministres de samedi dernier.

Ces nouvelles dispositions s’appliqueront pour une période de quinze jours supplémentaires, soit jusqu’au 19 avril prochain. Aussi, on maintient la suspension de l’enseignement et la fermeture de tous les établissements scolaires et les universités dans tout Madagascar. Interdiction d’ouverture également pour les boîtes de nuits, les karaokés, ainsi que les salles de fêtes. La fermeture de toutes les églises pendant cette semaine Sainte et lors de la Pâques constitue une situation inédite au pays. Par ailleurs, le président Andry Rajoelina a aussi annoncé le maintien du couvre-feu et l’interdiction de circulation de 20h à 5h.

Clémence.

Toutefois, des mesures de clémence ont été prises pour alléger les difficultés du confinement.

Malgré ces restrictions, les citoyens qui souhaitent se rendre en province ont un délai exceptionnel de deux jours, du mardi 7 au jeudi 9 avril et de 5h à 11h, pour prendre la route.

Cependant, des mesures de sécurité sanitaire seront exigées au niveau des gares routières. Il s’agit entre autres du port obligatoire de cache bouche, de l’installation de kits de lavage de mains, et de la désinfection de tous les véhicules.

Pour les voyages aériens, le chef de l’Etat a aussi annoncé la reprise temporaire, du 7 au 9 avril, des vols intérieurs reliant Tananarive aux villes qui ne sont pas encore fortement touchées par la pandémie, à savoir Mahajanga, Toliara, Fort-Dauphin, Nosy-Be, Morondava et Diego. Toutefois, on soumettra tous les passagers à un test de diagnostic rapide (TDR).

Sévères.

Les mesures seront plus sévères pour les régions Analamanga, Atsinanana et Haute Matsiatra.

Pour ces trois régions, on maintient toutes les conditions de confinement annoncées précédemment. Interdiction de circulation pour les taxis, les taxi-be et les taxi-brousse. Cependant, il autorisera les marchandises et les produits de première nécessité à circuler librement.

En outre, on érigera des barrières sanitaires à l’entrée de ces régions. Le port de cache bouche sera obligatoire pour les populations des provinces d’Antananarivo, de Fianarantsoa et de Toamasina.

Le président Andry Rajoelina a appelé tout un chacun à consulter un professionnel de santé en cas d’apparition de symptômes. D’ailleurs, on mobilisera des agents communautaires au niveau des quartiers. Ils auront pour mission d’apporter des aides à la population pendant la période de confinement.

Mise en place du « Komity Loharano ». 

Face à la grogne de la population lors de la première partie du confinement, le régime décide de rectifier le tir.

Pour la nouvelle période de confinement qui ne prendra fin que le 19 avril prochain, l’Etat veut se montrer plus proche du peuple. Et il entend responsabiliser le « fokonolona ».

Aussi, lors de son intervention, le Président a annoncé la mise en place du « Komity loharano ». Celui-ci aura pour mission de coordonner les actions de distribution des aides sociales. Et il servira aussi à diriger la lutte contre le COVID-19 au niveau des quartiers.

En quelque sorte, l’Etat décide de favoriser la gouvernance locale. Le « Komity loharano » sera composé de six membres dont le chef fokontany et des représentants du « fokonolona » au niveau des secteurs.

Le chef de l’Etat fait appel à toutes les personnes de bonne volonté pour faire partie de cette nouvelle structure. Patriote, conviction pour la lutte contre la corruption, hommes ou femmes d’Église, droit… Ce sont entre autres, les critères que le président Andry Rajoelina a avancé. En effet, l’objectif du régime est d’assurer la transparence. Et c’est aussi de faire en sorte qu’il n’y ait plus de polémique autour de la distribution des dons.

Le chef de l’Etat a appelé les maires, les chefs districts et les chefs fokontany à prendre leurs responsabilités pour mettre en place les « Komity loharano ».

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

A titre de rappel, Coco Lodge Majunga, c’est :

  • un Hôtel***,
  • un Restaurant gourmand,
  • un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide
  • un Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …).
  • un Tour Opérateur qui organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore. Découvrez les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge et les plages. Sans oublier la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins. Notre objectif est de vous offrir un séjour inoubliable dans la ville de Majunga.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>