Le petit-déjeuner ce moment tellement important

Le petit-déjeuner est un moment inaugural de la journée d’une très grande importance.
Et c’est bien pour ça que l’Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga vous propose des petits déjeuners gourmands pour tous les goûts.

Le petit-déjeuner ce moment tellement important
Le petit-déjeuner ce moment tellement important by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga.

Petit déjeuner continental : Boisson chaude de votre choix (café, thé ou chocolat), viennoiseries de La Parisienne la meilleure boulangerie de Majunga, tartines, beurre, confiture du pays et/ou miel de palissandre, de jujube, …, jus naturel maison selon saison (fraise, mangue, ananas, goyave, sakoa, corossol, melon, … selon saison), yaourt Socolait, assiette de fruits
Petit déjeuner américain : le continental avec du jambon et du fromage.
Petit déjeuner à votre guise parmi toutes les suggestions des deux petits déjeuners ci-dessus.
Petit déjeuner malgache : Vary amin’anana (à commander la veille) Riz parfumé aux herbes avec saucisses de zébu ou kitosa (filet de zébu séché).

L’importance du petit déjeuner : pourquoi il ne faut pas l’oublier
Le petit déjeuner est le repas le plus important de la journée : lorsqu’il est pris correctement, il doit apporter au corps un quart des besoins énergétiques dont il aura besoin au cours de la journée.

Christian Grataloup, géo-historien a retracé dans « Le Monde dans nos tasses », trois siècles de petit-déjeunerSon choix d’écrire une histoire du petit-déjeuner n’a rien de surprenant puisque ce repas est, par excellence, l’une des manifestations de la mondialisation, ou plutôt des mondialisations successives. Les trois boissons consommées le matin par les pays du Nord (thé, café et chocolat) viennent à l’origine du Sud et continuent à y être produites. Avant que le petit-déjeuner ne s’impose comme le «plus petit commun dénominateur des pratiques alimentaires de la mondialisation», de nombreuses étapes furent nécessaires. Autrement dit, «il a fallu construire le monde».

Trois boissons, trois continents
Jusqu’à l’invention du petit-déjeuner, la composition du premier repas de la journée ne différait guère de celle des suivants. Ce n’est qu’à partir du XVIIIe siècle qu’il commence à s’en distinguer; tout comme le terme qui vient à le désigner. Dès lors, il s’organise autour d’une trinité de boissons d’origine tropicale: café, thé et chocolat. Le sucre joue aussi un rôle important. À cette époque, il n’est pas non plus produit localement mais extrait de la canne à sucre, qui pousse sous d’autres latitudes; la culture de la betterave sucrière changera ensuite la donne. Les jus de fruits à base d’agrumes viennent ensuite compléter la liste; leur origine asiatique ne détonne pas dans ce tableau. Les composants solides du petit-déjeuner (beurre, céréales) et le lait sont en revanche issus de productions plus «locales».

Prendre un petit déjeuner est également essentiel car il permet de récupérer après le long « jeûne » de la nuit.
Se sustenter est donc une priorité lorsqu’on se réveille. Le petit-déjeuner permet d’alimenter les muscles et le cerveau en énergie : il apporte au corps les éléments nutritifs nécessaires pour la réalisation de ses tâches quotidiennes, qu’elles soient mentales ou physiques. Le petit déjeuner est donc capital pour les enfants.

Les conséquences d’un oubli de déjeuner
Lorsqu’on ne prend pas de petit-déjeuner, l’organisme est contraint de puiser dans ses réserves. De plus, il n’est pas rare d’éprouver certains effets désagréables tels que crise d’hypoglycémie, problème de concentration, sentiment de fatigue, malaise, …

A vos réservations

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>