Malagasys vainqueurs d’étapes au TCIM

Malagasys vainqueurs d’étapes au TCIM

Quinzième Tour Cycliste International de Madagascar -TCIM-

Mazoni et Houlder sont les deux Malagasys vainqueurs d’étapes au TCIM.

Le numéro un de l’équipe nationale A s’offre la première victoire d’étape malagasy. Le Belge Jari Verstraeten conserve, de son côté, le maillot jaune.

Le soleil a été au rendez-vous. Le quinzième Tour cycliste international de Madagascar (TCIM) a été accueilli chaleureusement dans la ville de Maevatanana. Mazoni Rakotoarivony remporte la troisième étape du tour du 10 décembre 2019.
Au sprint final, le dossard numéro un de l’équipe malagasy A BOA a franchi en premier la ligne d’arrivée de l’étape Ambondro­mamy-Maevatanana sur une distance de 85 kilomètres.

Il a bouclé cette étape en 2 :29 :08. « Notre stratégie n’était pas encore d’attaquer. Nous avons prévu de laisser les étrangers imposer leur rythme et essayer de finir l’étape dans le peloton. Nous voulions plutôt conserver nos énergies pour les trois dures prochaines étapes. Mais il y avait une occasion de s’échapper et j’en ai profité », confie Mazoni Rakotoa­rivony, enfin rétabli de ses blessures au genou.

Il a été accosté de très près par le Belge, Van De Mierop Sam en seconde place et Hamede Houlder de l’équipe BOA en troisième position. Un autre Malagasy, Nambinintsoa Andrianampoinimerina termine au pied du podium avec au chrono 2:29:34.

Malagasys vainqueurs d’étapes au TCIM

« Le numéro un malagasy est le plus fort aujourd’hui. Il roule vraiment vite en montée. J’étais moi aussi dans les roues mais c’est le meilleur qui gagne, … En plus, l’entrée au sprint final avec les virages et l’état de la route, c’était un peu dangereux », raconte le Belge, Van De Mierop Sam.

Houlder arrache la quatrième étape

Houlder Hamede s’offre la deuxième étape malagasy. Les Malagasys remontent petit à petit la pente. Cinq Malagasys ont franchi en premiers la ligne d’arrivée de la quatrième étape Andriba-Ankazobe, devant les Belges.

Mission accomplie. Le plus jeune Malagasy, Houlder Hamede de l’équipe BOA a remporté la quatrième étape du tour cycliste de Madagascar, en bouclant les 140 kilomètres en 3:30:09.
Il a été suivi par son coéquipier Mazoni Rakotoa­rivony (3:30:36) et du coureur de l’équipe malagasy B Canal plus, Tsivery Anjara (3:30:39), Nambi­nintsoa Randrianantenaina de BOA (3:30:39) et Emile Randria­nan­tenaina de BOA (3:30:48) occupe la cinquième place. Deux Belges, notamment Jari Verstraeten (3 :30 :49) et Van De Meriop Sam (3 :31 :00), se contentent de la sixième et de la septième place.

Mazoni a entamé dès le vingtième kilomètre, son échappée, à l’entrée de Mahatsinjo. Il était en cavalier seul presque jusqu’au bout, en grimpant Mahatsinjo, Tamponketsa et Maneri­nerina. Le groupe du maillot jaune composé de six coureurs dont deux Belges en l’occurrence le détenteur du maillot jaune depuis le début du tour, Jari Verstraeten et son coéquipier Van De Meriop Sam, ainsi que quatre Malagasys dont deux de l’équipe BOA en l’occurrence Houlder et Nambi­nintsoa, et deux autres de Canal plus, Tsivery Anjara et Reritra.

L’écart a été de 2’15 à Mahatsinjo puis a été réduit à 45 secondes à Manerinerina (72 kilomètres). Les Belges ont tenté de nombreuses attaques mais les locaux ne les ont pas laissé filer. « Mazoni est parti dès la première montée et dans notre groupe, on n’a fait que gérer les Belges qui ont essayé à plusieurs reprises d’imposer leur rythme. Dès qu’il est rattrapé, j’ai pris le relais surtout sur la montée à l’entrée de la ville d’Ankazobe », raconte Houlder Hamede à l’arrivée.

Longue échappée des Malagasys vainqueurs d’étapes.

« Notre objectif était de réduire l’écart de temps par rapport à celui des Belges mais en vain. Ils sont aussi forts en montée. Au moment où le groupe du maillot jaune m’a rattrapé, je n’ai fait que suivre son allure », a confié, pour sa part Mazoni, attisant du long échappé de presque 120 kilomètres. « Le numéro un malagasy a démarré l’échappée précocement puis il a roulé très vite. On a su contrôler notre groupe mais les Malagasys ont relancé l’attaque à 3 kilomètres de l’arrivée », relate Jari Verstraeten.

Jusqu’ici, l’équipe Belge et la formation de BOA comptent chacune deux victoires d’étape, mais l’écart entre les deux, reste considérable, encore plus 13 minutes. Au classement général, Jari Verstraeten occupe la première place avec un cumul de 12.01.34, talonné par son coéquipier, Van De Mierop Sam (+6.15). Et Hamede Houlder se propulse de la septième à la troisième place (+13.13). La série de montées ne fait que commencer. Celle de Marovoalavo attend ce jour les cinquante-et-un concurrents, comptant pour la cinquième étape Antsapanana-Moramanga sur une distance de 107 kilomètres.

Pour rappel, Coco Lodge Majunga, c’est aussi un Hôtel***, un Restaurant gourmand, un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide et Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …).

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins pour un séjour inoubliable dans la ville de Majunga. Coco Lodge TO organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore, tel que les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge, les plages, la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

By #CocoLodgeMajunga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>