Mahajanga, un joyau touristique de Madagascar.
Mahajanga, chef-lieu de la région Boeny, constitue un coup de cœur pour les voyageurs en quête de dépaysement et de découvertes sur l’île de Madagascar. Cette ville regorge de merveilleux endroits faisant le bonheur des vacanciers durant un séjour en famille ou entre amis.

Le parc national d’Ankarafantsika, par exemple, fait partie des lieux immanquables de la métropole. Ce site naturel de Mahajanga se démarque par sa richesse faunique et floristique qui laisse rarement insensibles les amoureux de la nature. Ces derniers sont invités à emprunter le circuit Coquerelli pour admirer une grande variété d’animaux du parc. En y faisant de la balade de deux heures et demie environ, les routards apercevront diverses espèces de lémuriens et d’oiseaux qui se réfugient au cœur de la forêt. Ils y observeront, entre autres, le Boa de Madagascar, l’Ankoay et des crocodiles. À noter que le meilleur moment pour visiter cet endroit s’étale de mai à septembre.

Mahajanga, un joyau touristique de Madagascar by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Les grottes d’Anjohibe, un site exceptionnel.
Au cours de leur séjour à Mahajanga, les touristes ne manqueront pas d’explorer les grottes d’Anjohibe, situées à 80 km au sud-est de Mahajanga. Pour s’y rendre, ils se déplaceront en 4×4 tout en admirant la splendeur du paysage environnant. Lors de la balade, les voyageurs traverseront une immense savane parsemée d’anacardiers. Ces derniers sont des arbres donnant de délicieuses noix de cajou. Au milieu de cette nature exaltante, les routards feront du bivouac d’une nuit autour d’un feu de camp. Le lendemain, ils poursuivront leur chemin pour découvrir les grottes d’Anjohibe. Il s’agit d’une série de salles sombres et de tunnels qui vous émerveilleront. Le port d’une torche y est recommandé afin de contempler des stalagmites qui peuvent dépasser 10 m de haut. Les explorateurs y observeront aussi des concrétions calcaires impressionnantes ainsi que divers animaux tels que les chauves-souris. À part cela, les globe-trotters se promèneront aux alentours de cet endroit où se trouve une magnifique piscine naturelle.

Une échappée mémorable à Mahavavy Kinkony et ses environs.
Les vacanciers poursuivront leur chemin vers Mahavavy Kinkony. Ce complexe d’aires protégées est composé de baies, de végétations luxuriantes, de cours d’eau et de savanes. Les touristes y apercevront le lac Kinkony, connu comme étant le deuxième plus vaste lac de Madagascar après celui d’Alaotra. Cette immense zone humide est l’un des sites ornithologiques les plus importants sur le territoire malgache. Sur place, les globe-trotters découvriront une multitude de colonies d’oiseaux. Elle est presque semblable au lac Bogoria au Kenya, un endroit à explorer pendant un séjour en Afrique. Sur le lac Kinkony, les bourlingueurs s’adonneront à la pêche ou à une balade en pirogue. De là, ils se déplaceront en voiture sur la route nationale. Cette promenade leur permettra d’observer des plantations de canne à sucre qui ravitaillent l’industrie sucrière de Namakia. Ils y verront également des forêts de Satrana abritant des arbres qui résistent au feu.

Les Tsingy de Namoroka.
On continue et le parc national du Tsingy de Namoroka nous attend dans la province de Mahajanga et plus précisément dans le district de Soalala.
Le parc national du Tsingy de Namoroka a été identifié par le gouvernement malgache comme étant une priorité de recherche sur la biodiversité, il constitue un « hotspot dans le hotspot ».
La Réserve Naturelle Intégrale de Namoroka a vu le jour en 1966. Il appartient au même complexe d’aire protégée que le Parc National Baie de Baly. Les Sakalava vivent dans cette région et restent majoritaires, malgré le nombre croissant des migrants Tsimihety. Ils sont très proches des Sakalava par leur culture, leur agriculture et leur élevage.
Quatre rivières permanentes prennent naissance dans le parc : Ambatofolaka, Mandevy, Andriabe et Ambararata. Ambararata approvisionne les villages avoisinants en eau potable. La saison sèche et chaude est longue à Namoroka.
Le Parc National de Namoroka, 22.227 ha, se trouve dans la Région de Boeny. Le Parc appartient au même complexe d’aire protégée que le Parc National de la Baie de Baly. Paysage d’une architecture majestueuse, faite d’un plateau calcaire cristallin découpé en Tsingy bas particulièrement impressionnant, le Parc National de Namoroka abrite des espèces floristiques et faunistiques d’une endémicité élevée de l’écorégion Ouest.
Namoroka compte 81 espèces d’oiseaux, dont 31 sont endémiques de Madagascar et 23, de Madagascar et des îles voisines. 3 seulement figurent dans la liste de l’Union Internationale de la Conservation de la Nature (UICN) : Accipiter henstii, Lophotibis cristata et Philepitta schlegeli.
La plupart des espèces sont en hibernation durant la saison sèche. Le parc compte aussi huit espèces de lémuriens dont Propithecus verreauxii deckeni, Eulemur fulvus rufus, cinq espèces d’Amphibiens dont Tomoptema labrosa, Ptychadena mascareniensis, Mantidactylus biporus, Stumplfia et trente (30) espèces de Reptiles. Le Rongeur endémique Eliurus est très abondant dans le parc, par rapport à l’espèce introduite Rattus rattus. Cela montre que cette forêt de Namoroka est encore peu perturbée.
Le type de climat combiné avec les formations pédologiques a engendré deux types d’écosystèmes régnant dans cette zone : la forêt dense sèche semi-quadrifoliée de l’Antsingy et les savanes herbeuses à Heteropogon contortus.
218 espèces végétales ont été recensées dans ces zones forestières. 106 espèces sont classées endémiques de Madagascar et 17 non endémiques.

Du fait de la difficulté d’accès, cette région a été très peu étudiée, que ce soit au niveau des inventaires taxonomiques et de la cartographie, c’est pourquoi en 2012, une vingtaine de scientifiques spécialisés en botanique, entomologie, paléo entomologie, herpétologie, zoologie (notamment spécialistes des mammifères et de la faune des sols) a parcouru pendant 3 semaines l’ensemble des zones à explorer (zones humides, forêts, cavernes). L’implication d’une équipe aussi importante a permis de maximiser les résultats pour l’ensemble de ces zones.

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Réservation

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>