Chaque dernier vendredi du mois d’octobre la Journée Mondiale des lémuriens est célébrée dans le monde entier. A Madagascar la célébration aura lieu dans la capitale Antananarivo les 10 et 11 novembre avec au programme des sensibilisations sur la protection des lémuriens, des conférences débats, ….

MADAGASCAR Journée mondiale des lémuriens. Madagascar compte parmi ses milliers d’espèces uniques au monde, une centaine de lémuriens évoluant dans leur habitat naturel.

Pour marquer le coup, la mobilisation est générale à Madagascar et les régions ne sont pas en reste sous le thème retenu cette année : « Les lémuriens : patrimoine national, amis à protéger ». À Madagascar, la journée se célèbre chaque année avec un festival des lémuriens à l’initiative du Groupe d’Étude et de Recherche sur les Primates. Le festival sera aussi célébré dans le monde entier à la fin du mois d’octobre et en début novembre, à travers l’Amérique, l’Europe et l’Asie, du Japon au Canada, en passant par les Etats Unis, l’Allemagne et la Hongrie. Vous pouvez consulter ici les célébrations prévues.

La ville d’Andapa, dans le Nord Est de la Grande île organise une grande manifestation qui mettra particulièrement à l’honneur l’une des espèces emblématiques du pays : le Propithèque soyeux. L’événement est soutenu par plusieurs organisations engagées dans la protection des lémuriens, à l’instar du Wildlife Conservation Society, Duke Lemur Center, Madagascar National Parks et Lemur Conservation Foundation. Le festival des lémuriens dans la ville de Toliara avec le thème « Laissez les lémuriens en liberté » est organisé à l’initiative de WWF et de la Direction Régionale de l’Environnement, de l’Écologie et des Forêts afin de faire respecter le droit des lémuriens à vivre en liberté dans leur habitat naturel. En accord avec le thème « Lémuriens : patrimoine national, amis à protéger », WWF incite la population à la protection de la forêt, habitat des lémuriens, à travers des actions comme l’utilisation de foyers améliorés (fatana mitsitsy) qui économisent le bois, et la gestion durable des forêts par les villageois eux-mêmes. Rejoignez cette célébration en partageant vos photos et vidéos sur les réseaux sociaux qui soutiennent la protection de ces animaux uniques.
Dès les 25 et 26 octobre, des séances d’information sur les lémuriens ont eu lieu dans des établissements scolaires de la ville de Toliara. Au total, 500 élèves y ont pris part. Le 27 octobre, un grand carnaval des lémuriens a traversé la ville, animé par les tambours du groupe de percussion Bloco Malagasy de l’ONG Bel Avenir.
Le festival à Toliara vise à faire connaître à la population l’importance de protéger ces primates emblématiques de Madagascar, ainsi que de protéger leur habitat, notamment les Maki (Lemur catta) et les sifaka (Propithecus verreauxi) qui vivent dans la forêt sèche de la région de Toliara. Ce lémurien facilement reconnaissable grâce à son pelage dense, long et soyeux, de couleur blanc crème est l’un des trois plus rares lémuriens de Madagascar, avec le Propithèque de Perrier et le grand hapalémur. Pour l’observer, il faut explorer trois réserves du nord-est de Madagascar, à savoir le Parc National Marojejy, la Réserve Spéciale d’Anjanaharibe-Sud et le Parc Naturel Makira. A cause de sa rareté, cette espèce fait l’objet d’importants programmes de conservation, liés notamment à la préservation ou la restauration de son habitat naturel ainsi qu’à l’éducation environnementale des communautés de base. Majunga honorera aussi ce MADAGASCAR World lemur day

Des animaux en danger
Deux lémuriens emblématiques de Madagascar sont particulièrement menacés : le lémurien à queue annelée (Lemur catta) ou Maki, dans le sud de Madagascar, ou encore le Propithèque soyeux, Propithecus candidus dans les forêts des hautes terres du nord de Madagascar.
 
Lémurien à queue annelée :
C’est le lémurien le plus facilement reconnaissable grâce à sa longue queue annelée. Il vit principalement dans la forêt d’épineux du sud et dans la forêt sèche de l’ouest de Madagascar ainsi que dans les massifs de l’Andringitra. Les scientifiques estiment que la population des lémuriens à queue annelés de Madagascar a diminué de 50% en 36 ans. Les raisons de cette diminution sont la dégradation continue de leur habitat et le braconnage intensif. Ainsi, il est classé « en danger » dans la liste rouge de l’UICN.

Propithèque soyeux : C’est l’un des lémuriens les plus hautement en danger à Madagascar. Il vit dans les forêts de haute altitude du nord de Madagascar. On dénombre environ 250 individus adultes à ce jour et cette population tend à baisser à cause de la destruction massive de son habitat naturel et la chasse. Il est donc classé « en danger critique d’extinction ».

Coco Lodge Majungac’est aussi un Hôtel***, un Restaurant gourmand, un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide et Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …). Pour vos vacances ou voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins pour un séjour inoubliable dans la ville de Majunga. Coco Lodge TO organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore, tel que les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge, les plages, la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, …

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>