Les Mikea de Madagascar

Les Mikea de Madagascar

Dès que vous le pourrez, partez à la rencontre des Mikea, les derniers peuples indigènes de Madagascar. Ce peuple mystérieux est actuellement menacé par la déforestation.

La grande île de l’Océan Indien, Madagascar, figure parmi les pays qui possèdent une identité culturelle très riche en diversité. Avec les influences Africaines, Asiatique et Indienne, la population malagasy compte 18 ethnies. Chacune de ces ethnies sont différentes, elles ont tous leurs particularités culturelles. Et elles se trouvent chacune dans une zone géographique déterminée.

Il existe également des sous-ethnies dont on ne peut déterminer le nombre exact. Les Mikea en font partie.

Les Mikea forment un groupe minoritaire des Malagasy. Ils vivent dans une forêt sèche d’une superficie d’environ 3 500 kilomètres carrés. Dotée d’une biodiversité exceptionnelle, la forêt Mikea se situe au sud-ouest du pays, entre Toliara et Morombe. Le peuple Mikea y vivent dans des conditions extrêmes.

Leur histoire

A partir du XVIIIe siècle, une partie du peuple malagasy se sont échappé aux guerres militaires et aux invasions des colons. Ils se sont caché dans la forêt et y ont fondé leur tribu. Ils sont alors devenus les « Mikea », un groupe de chasseurs-cueilleurs vivant dans la forêt des Mikea. C’est une zone de transition entre les forêts décidues sèches et la zone des fourrés épineux de Madagascar au sud-ouest de l’île.

Selon une étude menée par Jeanne DINA et Jean-Michel Hoerner en 1976, « Mikea » signifie littéralement « qui ne veut pas être poursuivi ». C’est pourquoi, le concept Mikea est une fuite devant la modernité et ses contraintes. C’est une rébellion contre la civilisation. Certes, ce sont des autochtones qui vivent en cachette. Pourtant, ils vivent libres et heureux. Ils mènent leur vie comme ils l’entendent, sans aucunes contraintes.

Ils parlent un dialecte de la langue malagasy qui est proche de celui parlé par les pêcheurs Vezo et le clan Sakalava des éleveurs Masikoro. Indépendamment de toutes les ethnies de Madagascar, ils possèdent leurs propres coutumes ainsi que leur propre culture.

Il existe des idées préconçues sur le fait que les Mikea sont des sauvages. Ils sont généralement identifiés comme les mythiques Vazimba, les habitants d’origine de l’île qui sont des Pygmées nus aux cheveux longs. Quoiqu’il en soit, il n’y a aucune preuve de cela.

Comment vivent-ils ?

Les Mikea sont connus pour être des chasseurs-cueilleurs qui se sont convertis en éleveurs et cultivateurs. Pour se nourrir, chaque jour, ils parcourent environ 10 km à pieds. Ils chassent les hérissons et les porcs-epics. Ils recueillent du miel, des ignames et des fruits sauvages ainsi que des plantes à gros tubercules comestibles. D’ailleurs, ils cultivent aussi du manioc et du maïs. Et ils vivent de la pêche également.

Pour faire du feu, ils frottent des branches sèches. Ils sont aussi réputés dans leur maîtrise de la médecine traditionnelle. La prise de décision est octroyée au plus ancien membre masculin de la famille.

Et il faut savoir que la musique occupe une place importante dans leur vie sociale et spirituelle. À part les sifflements et les cris, les Mikea utilisent des instruments de musique tels que l’arc musical sur calebasse, le hochet et le xylophone de sept bâtons.

Les Mikea de Madagascar, un peuple en danger

Les Mikea sont actuellement menacés par la déforestation à cause de l’exploitation illicite de bois, de la fabrication de charbon et de l’industrie minière.

Leurs forêts sont de plus en plus détruits. En plus, la création de routes dans les forêts ainsi que les vagues de migration les perturbent gravement. Cela les exposent à divers dangers qui étaient inexistants lors de leur isolement.

(Source : DGS)

A l’heure actuelle, cette tribu ne compte plus que 400 membres environ. Les Mikea constituent un patrimoine culturel malagasy. Il faut les protéger.

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Pour rappel, Coco Lodge Majunga est à la fois :

  • un Hôtel***,
  • un Restaurant gourmand,
  • un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide
  • un Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …).
  • un Tour Opérateur qui organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore. Découvrez les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge et les plages. Sans oublier la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge répondra à vos attentes et de satisfaire vos besoins avec grand plaisir. Notre objectif est de vous offrir un séjour inoubliable dans la ville de Majunga.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>