Le Complexe Mahavavy Kinkony, situé au Nord-Ouest de Madagascar, est un complexe de zone humide, dans la province de Mahajanga, Région de Boeny, au sein du district de Mitsinjo.

Le lac Kinkony est le deuxième lac de Madagascar avec une surface de 14 000 hectares situé dans la région de Boeny.

Le Complexe Mahavavy Kinkony dans la province de Mahajanga
Le Complexe Mahavavy Kinkony dans la province de Mahajanga by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga.

Une zone humide (ou milieu humide), dénomination dérivant du terme anglais wetland, est une région où le principal facteur d’influence du biotope et de sa biocénose est l’eau. On distingue généralement les zones humides côtières et marines différenciées par la proximité de la mer plus que par la salinité (des lacs salés peuvent exister à l’intérieur des terres).

La végétation poussant dans les zones humides d’eau douce est dite hélophyte.

Selon l’article premier de la Convention de Ramsar en 1971, « les zones humides sont des étendues de marais, de fagnes, de tourbières ou d’eaux naturelles ou artificielles, permanentes ou temporaires, où l’eau est stagnante ou courante, douce, saumâtre ou salée, y compris des étendues d’eau marine dont la profondeur à marée basse n’excède pas six mètres ». (Cette définition de droit international s’impose aux États plus qu’aux particuliers, sauf si une clause particulière précise l’effet direct du texte pour ces derniers).

En France, selon l’article 2 de la loi sur l’eau du 3 janvier 1992, « on entend par zone humide les terrains, exploités ou non, habituellement inondés ou gorgés d’eau douce, salée ou saumâtre de façon permanente ou temporaire ; la végétation, quand elle existe, y est dominée par des plantes hygrophiles pendant au moins une partie de l’année » ; Les zones humides abritent en France métropolitaine environ 25 % de la biodiversité, mais comptent parmi les habitats écologiques qui ont le plus régressé (-67 % en France métropolitaine au xxe siècle), selon le ministère chargé de l’environnement. Ces zones humides continuent globalement à se dégrader selon l’observatoire de la biodiversité.

Le complexe est composé de plusieurs habitats naturels : fleuve, rivière, baie et forêt constituent le biotope du complexe Mahavavy Kinkony. Avec 300 000 ha, il fait partie des plus grandes aires protégées de Madagascar. Il doit son nom au fleuve Mahavavy et au lac Kinkony. Neuf espèces primates, 30 espèces poissons, 37 espèces herpetofaunes, 133 espèces oiseaux ont été répertoriées sur la diversité faunistique. Du point de vue floristique, on a inventorié 246 espèces florales connues réparties dans le complexe. Le site est surtout connu sur sa richesse aviaire, surtout en oiseaux d’eau. Il est également un lieu d’hivernage pour les oiseaux migrateurs tels que les flamands et diverses sternes.

Le complexe Mahavavy Kinkony présente une grande diversité ornithologique, surtout en avifaune aquatique. Il abrite des espèces endémiques de Madagascar :

Nom vernaculaire malgacheNom françaisNom scientifique
VorofalyRâle d’olivierAmaurornis olivieri
VorombengyIbis sacré de MadagascarThreskiornis bernieri
FiandrivoditatatraHéron crabier blancArdeola idae
VikovikoGlaréole MalgacheGlareola ocularis
AnkoayPygargue de MadagascarHaliaeetus vociferoides
Héron de HumblotArdea humbloti
Sarcelle de BernierAnas bernieri

Plusieurs espèces migratrices choisissent comme site de passage le Complexe Mahavavy Kinkony. 15 espèces visitent régulièrement la zone, les plus connues sont :

Nom malgacheNom françaisNom scientifique
SamakaFlamant rosePhoenicopterus ruber
SotrosognySpatule d’AfriquePlatalea alba
Gravelot de LeschenaultCharadrius leschenaultii
Pluvier de MongolCharadrius mongolus
Grand gravelotCharadrius hiaticula
SambySterne de SaundersSterna saundersii
SambySterne de diamantSterna sumatrana
SambySterne VoyageuseSterna bengalensis

En partenariat avec Aventure et découverte Madagascar, l’hôtel Coco Lodge vous propose notamment ce circuit d’exception qu’il est possible de coupler avec les Tsingy de Namoroka.

By Hôtel*** restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>