Journée mondiale des droits de l’homme à Majunga

Journée mondiale des droits de l’homme à Majunga

Les jeunes sont venus nombreux à la célébration de la Journée mondiale des droits de l’homme à Majunga.

La Journée mondiale des droits de l’homme a été célébrée à Mahajanga ce vendredi 13 décembre. La justice, la santé, l’apatridie, et le cas des personnes en situation de handicap y ont été débattus.

Opportunité. Pour la première, la Journée mondiale des droits de l’homme a été célébrée au niveau national, hier, à Mahajanga. Ce fut l’occasion de rencontre entre la société civile et les défenseurs des droits de l’homme, les autorités locales et le public, dans une salle de conférence à La Corniche.

Pour rappel, Coco Lodge Majunga, c’est aussi Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …) en plus d’être un Hôtel***, un Restaurant gourmand et un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide.

Des jeunes pour défendre les droits de l’homme

« Les jeunes se lèvent pour défendre les droits de l’homme » est le thème choisi, cette année. Il souligne la promesse de la Déclaration des droits de l’homme selon laquelle chacun d’entre nous, partout et à tout moment, doit pouvoir jouir de l’ensemble des droits de l’homme, et qu’il est de la responsabilité de tous de s’en s’assurer.

Les droits des personnes en situation de handicap motrice dont l’accès, les sensibilisations pour les malentendants lors des élections, ont été discutés durant la conférence-débat. Les non-voyants ont aussi déploré que les bulletins uniques ne comportent pas de caractères en braille.
Des questions sur la détention des mineurs, les droits des villageois dans l’affaire de Matsakabanja, ainsi que les droits des retraités de la CNaPS, et les marins, étaient posées par les membres de la société civile locale.

Dynamique

Le Haut-Commissariat des Nations Unies aux droits de l’homme (HCNUDH), représenté par Volahery Andriamanantenasoa, la Commission nationale indépendante des Droits de l’homme (CNIDH) et le Haut conseil pour la défense de la démocratie et de l’État de droit (HCEDD), représenté le docteur Claude Andriambololona, et les Organisations de la société civile, représentées par la Professeur Emilienne, ont été les principaux organisateurs de cet événement.

Journée mondiale des droits de l’homme à Majunga

« La célébration de cette Journée mondiale est une occasion privilégiée, pour les acteurs au niveau local, de démontrer l’importance qu’ils accordent aux droits et libertés prônés par la Déclaration, et de propulser une dynamique en vue de leur réalisation effective. Les autorités locales jouent un rôle important dans la promotion et la protection des droits de l’homme. Ainsi, cette journée était l’occasion de renforcer la responsabilité des acteurs-clés au niveau local », a souligné Volahery Andriamanantenasoa.

L’Assemblée générale des Nations Unies a institué le 10 décembre Journée mondiale des Droits de l’Homme, afin de porter à l’attention des « peuples du monde » la Déclaration universelle des droits de l’homme adoptée le 10 décembre 1948 comme idéal commun à atteindre par tous les peuples et toutes les nations.

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins pour un séjour inoubliable dans la ville de Majunga. Coco Lodge TO organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore, tel que les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge, les plages, la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

By #CocoLodgeMajunga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>