Coco Lodge Majunga a pris des mesures

FMI : Financement de la lutte contre le coronavirus

FMI : Financement de la lutte contre le coronavirus. Les bailleurs de fonds internationaux, dont notamment le FMI (Fonds Monétaire International), continuent d’appuyer financièrement Madagascar dans la lutte contre le coronavirus. Il a décidé de décaisser une deuxième tranche de financements au titre de la Facilité de Crédit Rapide.

Confiance au gouvernement Malagasy

Dans un communiqué que le FMI a publié hier, ils ont annoncé le décaissement supplémentaire de 171,9 millions de dollars au titre de la Facilité de Crédit Rapide (FCR).

On peut dire que c’est une manière de reconnaître la bonne gouvernance dont fait preuve le gouvernement malagasy. « Les autorités mettent en œuvre des mesures pour faire face à l’impact humanitaire et économique de la pandémie tout en préservant la stabilité macroéconomique, notamment en renforçant le système de santé et la protection sociale, en soutenant le secteur privé, en préservant la stabilité du secteur financier et en maintenant le régime de taux de change flexible ».

Par ailleurs, ce bailleur de fond reconnaît les efforts de transparence réalisés par les autorités dans la gestion des fonds.

« Afin de garantir que les financements fournis sont utilisés de manière efficace pour faire face à la crise, les autorités se sont engagées à renforcer la transparence, notamment avec la publication des marchés publics liés à la réponse à la pandémie et avec des audits post-crise » selon toujours le communiqué du FMI dont les financements au titre de la lutte contre le coronavirus s’élèvent désormais à 337,9 millions de dollars.

Un deuxième déblocage de fond pour Madagascar

En effet, le FMI avait déjà débloqué une première tranche de 165,99 millions de dollars le 3 avril dernier. Et en voilà une deuxième.

Cette seconde tranche décrochée en seulement 5 mois, prouve évidemment la bonne capacité de négociation de la partie malagasy qui vient de réaliser un double exploit.

D’une part, seuls Madagascar et le Rwanda de Paul Kagame ont obtenu ce double déblocage. Et d’autre part, la Grande Ile a bénéficié d’un double décaissement en moins de six mois. Un enjeu de taille en somme puisque cette confiance du FMI, que l’on considère comme le patron des bailleurs, va davantage ouvrir le robinet d’autres financeurs.

En attendant, ce deuxième décaissement de la FCR va permettre au gouvernement de faire face aux urgences. En effet, même si c’est le ministère de l’Economie et des Finances qui a mené les négociations pour l’obtention du crédit, c’est le gouvernement en général qui décide. Et ce dernier est responsable quant à l’utilisation des fonds, en accord avec les services du FMI.

FMI : Financement de la lutte contre le coronavirus, une aubaine

Ce décaissement budgétaire supplémentaire au titre de la FCR aidera notamment à financer les dépenses de santé et un plan d’aide économique dans le cadre du plan national d’urgence du gouvernement pour lutter contre la pandémie.

Il continuera aussi de catalyser un soutien supplémentaire de la part des donateurs. Une aubaine, en somme pour l’économie malagasy qui se trouve actuellement dans une situation très difficile. C’est notamment à cause d’une baisse sans précédent des recettes fiscales et douanières.

Selon toujours le FMI, « les besoins urgents de la balance des paiements résultant de la pandémie ont augmenté, avec un besoin de financement désormais estimé à environ 580 millions de dollars, tandis que la situation fiscale a été gravement affectée par des pertes de recettes supplémentaires et la réorientation des ressources budgétaires pour faire face à des dépenses critiques, y compris une assistance sociale accrue aux plus vulnérables ».

Il faut noter que le risque de surendettement public de Madagascar reste modéré. Ce qui laisse la possibilité de recourir à d’autres emprunts.

Source : Midi Madagasikara – 01/08/2020

Continuons à respecter les gestes barrières et à suivre les consignes des autorités.

By #CocoLodgeMajunga

Qui sommes-nous ?

Coco Lodge Majunga est à la fois :

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>