Sillonner le Boeny à moto avec Coconut Lodge – "Die Welt Verschlinger" Agentur, habe es vor etwa zwei Jahren, bietet einen Fahrradverleih (aber auch 4×4) zu der großen Insel bereisen. Elle peut élaborer des circuits à la carte ou proposer des trajets bien rodés. La côte Nord-Ouest de Madagascar, notamment la région Boeny, offre des centaines de sites très peu explorés. La parcourir à moto constitue une nouvelle approche qui va ravir les passionnés d’aventures authentiques.

Première attraction, der Rote Zirkus

La région Boeny est l’une des régions les plus visitée de la Grande Ile. Se situant à l’embouchure du fleuve nommé Betsiboka, Majunga, ancien port de pêche qui embrasse le canal du Mozambique, est une ville cosmopolite. Aujourd’hui encore, ce chef-lieu de la région Boeny fonde son économie sur la pêche et le commerce maritime. La plaine de la Betsiboka, fertile, est propice à l’agriculture. Le tourisme s’y développe. Jedes Jahr, des milliers de touristes nationaux et internationaux affluent en masse autour de l’hiver austral (Juli / August). In der Tat, le climat reste doux et agréable même en hiver. Außerdem, cette période est sèche et sans risque de tempêtes tropicales.

Un des sites accessibles à moto est le Cirque Rouge situé à 12 km au nord de Mahajanga sur la route de l’aéroport. Pour y parvenir, il faut passer par la route qui conduit à la plage du Grand Pavois. Seit 2010, ce site est classé patrimoine national protégé. Et comme pour bon nombre d’aires protégées, chaque visiteur doit acquitter un droit d’entrée. Pour les nationaux, ce droit est de 500Ar et 5 000Ar pour les visiteurs étrangers. Le Cirque Rouge est un site naturel qui s’est formé il y a 1,8 million d’années et qui s’étend sur une superficie de 40 HA. Il s’agit d’un canyon qui présente un paysage lunaire. Le temps semble s’arrêter dans ce paysage formé de pics et de crêtes aux couleurs rouge, ocre et pastels (Weiß, verdâtres, rosées…). Le site est peu occupé par de la végétation, mais on y trouve des palmiers, des “Ravinala” (arbre du voyageur) et des petits arbustes. Des sources d’eau douce et des sites panoramiques agrémentent ces lieux où il est conseillé de venir admirer les célèbres coucher du soleil du Cirque Rouge : pendant que le soleil décline dans la mer, le canyon s’embrase littéralement. Au retour du cirque rouge, il est possible de longer la côte pour arriver jusqu’aux belles plages d’Amborovy ou du Grand Pavois encore peu fréquentées (à l’exception des week-end ou jours de fête).

Les grottes d’Anjohibe et leurs multiples sites naturels

Situées à environ 80 km von Mahajanga, les grottes d’Anjohibe sont également à découvrir de manière incontournable. La moto est un moyen idéal pour s’y rendre : après environ 20 km sur la route nationale vers Antananarivo il faut prendre la direction de la baie de la Mahajamba, plus au nord. Cette piste, von ca. 60 km, est praticable uniquement en saison sèche d’avril à octobre. Compter 3 à 4h de trajet. En route, on peut observer des plantations d’anacardiers (noix de cajou). Aux abords des grottes, il est intéressant d’observer les lémuriens de la station forestière. Les pistes sont parfois labyrinthiques et il est donc préférable de partir avec un guide ou accompagnateur qui connaisse parfaitement l’itinéraire. L’intérieur des grottes consiste en une série de salles sombres (quelques puits de lumière) et de tunnels (d’après les spécialistes, dédales sur près de 11 km). Les spéléologues du monde entier viennent les visiter. Une torche puissante est recommandée pour pouvoir admirer les formes rocheuses (des stalagmites pouvant dépasser 10 m de hauteur parfois). Le site offre encore beaucoup de possibilités. Outre la visite des grottes et la remontée de la rivière souterraine, il y a une magnifique piscine naturelle à proximité immédiate ainsi que les chutes d’eau de la Mahafanina réputées pour être un lieu idéal de pique-nique. Descendre le torrent jusqu’à la mangrove, randonner jusqu’au village de pêcheurs spécialisés dans la collecte des crabes, ou naviguer en pirogue sont autant d’activités qui laissent des souvenirs impérissables.

De la ville de Mahajanga, il est aisé de rejoindre la baie de Bombetoka pour admirer les dizaines d’îlots qui ponctuent l’embouchure de la Betsiboka. La couleur rougeoyante particulière de l’estuaire, due à l’érosion, est surprenante. On peut y surprendre quelques espèces d’oiseaux parmi les 60 recensés dont les ibis sacrés. Idéal pour les passionnés d’ornithologie. Complétée par un passage sur la rive ouest de la Betsiboka et la découverte d’une petite forêt peuplée de lémuriens.

D’Antananarivo à la découverte de la fantastique région Boeny/Mahajanga

Pour les mordus d’aventure et de sensations, opter pour la location de moto est la solution pour être au plus proche de la nature, tout en parcourant de grandes distances. Les Croqueurs de mondes proposent des motos de bonnes marques qui peuvent être louées à la journée ou sur plusieurs jours à partir d’Antananarivo (sud de la capitale au départ de la RN7). Une moto fiable, simple d’utilisation, facilement réparable, afin d’offrir un large éventail de possibilités : Straßen, pistes à camions, « bain de boue », plage de sableCes motos passent partout et ce, sans assistance nécessaire. L’agence priorise « l’Aventure en autonomie ». Le client peut établir lui-même son itinéraire.

Madagascar est un gigantesque terrain d’aventure, idéal pour les routards recherchant des contrées peu fréquentées ayant gardé toute leur authenticité. Pour les moins sportifs, des professionnels locaux offrent des prestations confortables et sécurisées afin de découvrir les attraits de première importance. Dans le Boeny, le Tour Opérateur « Coco Lodge Majunga » met à disposition toute une flotte de 4×4 climatisés avec chauffeurs-guides. Il est ainsi possible de découvrir à la journée, outre le Cirque Rouge et les contrées déjà décrites, das Heilige Magatsa See, Antsanitia et ses plages infinies ou le Parc National d’Ankarafantsika.

Au-delà de Majunga, à partir de Katsepy (1 heure 30 de traversée en bac), des sites exceptionnels vous attendent avec le complexe Mahavoky Kinkony, la baie de Baly et les magnifiques tsingy de Namoroka. Aufmerksamkeit, il faut valider ces circuits bien à l’avance pour les rendre possibles (logistique complète à prévoir pour les bivouacs, les repas, …).

Hinterlasse eine Antwort

Ihre e-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Sie können diese verwenden HTML Tags und Attribute: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>