Madagaskar Nationalparks, die fünfzig Schutzgebiete in Madagaskar verwaltet, bietet mehrere Öko-Tourismus-Touren, die Bucht von Baly zu entdecken in der Region Boeny, (Gemeinde von Soalala und Ampohipaky im Südwesten von Mahajanga). Gegründet 1997, ce Parc National est connu pour son alliance réussie entre deux écosystèmes différents : l’un terrestre et l’autre marin et côtier. Cette particularité lui confère un environnement unique en son genre.

Des découvertes naturelles et culturelles au rendez-vous

Depuis Majunga, il faut compter 8 heures de voyage (150 km) qui débute par la traversée de la baie de Bombetoka pour arriver à Katsepy. Une route «secondaire» relie ensuite Katsepy à Soalala. Il faut noter qu’il s’agit davantage d’une piste praticable seulement de Mai à Novembre. La baie de Soalala est en grande partie habitée par les Sakalava. La population y vit des activités traditionnelles, notamment la pêche, l’élevage et l’agriculture.

Le Parc National de la baie de Baly (en face de Soalala) invite le visiteur à l’évasion, au milieu de bambouseraies, forêts séches et humides, lacs et dunes, savane et rives du canal du mozambique. La baie de Baly est l’unique habitat de la tortue à éperon, totalement endémique du Parc, «Angonoka,». L’Astrochelys yniphora est une tortue rare qui vit au sein d’un habitat naturel extrêmement limité. Les lacs et marais parsemés ici et là dans le Parc national abritent aussi une multitude d’oiseaux dont des migrateurs qui vivent en colonie. Au sein de zones humides, on peut trouver des tortues d’eau douce classées « en danger » comme l’Erymnochelys madagascariensis. Autre espèce menacée, dieDugong Dugong, mammifère marin qui évolue dans les eaux saumâtres de la baie. Le Parc national de la Baie de Baly offre également l’opportunité d’observer quelques espèces de lémuriens et d’oiseaux endémiques , notamment le fameux Ankoay (Haliaeetus vociferoides) et le Héron crabier blanc (A. Idee). Toute cette faune exceptionnelle évolue au milieu d’une flore riche et généreuse. In jedem, on y retrouve 129 espèces végétales.

En outre, la Baie de Baly est aussi une destination de tourisme balnéaire. Dotée de plages idylliques et de récif coralliens, elle est dédiée aux vacanciers adeptes de sports nautiques et de détente en mer.

L’autre particularité de la baie de Soalala est sa proximité avec le Parc National des Tsingy de Namoroka. Il est donc tout à fait possible de prolonger l’aventure vers cette aire protégée caractérisées par ses milliers de pics acérés (tsingy) sur lesquels poussent des baobabs et ses grottes.

 4 circuits pour le bonheur des randonneurs

Pour se déplacer à partir de la ville de Soalala, il faut compter 20mn en vedette rapide ou 1 heure en pirogue à voile. De l’autre côte de la baie de Soalala, après avoir débarqué sur une belle plage, une marche de 2km est à effectuer jusqu’à l’entrée du PN. Avec ses 57.142 HA, le Parc National offre divers circuits articulés autour de la découverte de sa nature. L’Angonoky et l’Ankoay étant les deux espèces phares de la baie, deux circuits sont consacrés à leur découverte, Angonoky-Beaboaly et Angonoky-Bemosary feront le bonheur des amateurs de randonnée. Le premier s’étend sur 7km pour 2 heures de circuit pédestre. Quant au deuxième, il mesure 15km.Le circuit Kisoany est idéal pour le birdwatching. La mangrove y abrite un grand nombre d’échassiers et d’oiseaux pêcheurs.

Le quatrième circuit est celui du lac Sariaka, mesurant 25 km.

Sous la tutelle du Ministère de l’Environnement, Ökologie, de la Mer et des Forêts, Madagascar National Parks concentre les efforts de la Grande-île pour assurer la protection de sa nature. Les richesses naturelles de la région Boeny dont celles de la baie de Baly pourront être préservées grâce à sa gestion efficace de cette fragile aire à la biodiversité rare.

Coco Lodge Majunga, Hotel *., Gourmet-restaurant, Reiseveranstalter, Vermietung von 4 × 4 mit Fahrer Guide und Event-Veranstalter (Konferenzen, Seminare, Workshops, Mittagessen/Abendessen mit Themen, Hochzeit, Jahrestag, junge-Mädchen-Hirsch). Coco Lodge TO organise également ces circuits et bien d’autres encore tel que les Grottes d’Anjohibe, National Park Ankarafantsika, Der heilige See, Papamena, …

Valisoa Rasolofomboahangy

Hinterlasse eine Antwort

Ihre e-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

Sie können diese verwenden HTML Tags und Attribute: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>