fbpx

COVID : Air Madagascar en situation inquiétante

COVID : Air Madagascar en situation inquiétante

COVID : Air Madagascar en situation inquiétante

COVID : Air Madagascar en situation inquiétante. Comme les opérateurs dans le domaine du tourisme et de l’hôtellerie, les compagnies aériennes subissent également les effets de la crise sanitaire.

En cessation de paiement, Air Madagascar est de nouveau au bord de la faillite. Sans aide extérieure, la compagnie risque de ne plus pouvoir reprendre son envol.

Chômage technique après un recrutement massif (Source : Midi-Madagasikara)

« Air Madagascar est vraiment en difficulté. Nous approuvons la réduction des coûts, aujourd’hui impérative. Mais nous refusons catégoriquement une suspension des contrats de travail. Il y a quelque chose de louche. Les dirigeants doivent jouer la transparence ». Tels sont les propos d’un représentant des employés de la compagnie, suite à une rencontre qui s’est tenue hier, entre les représentants du Conseil d’Administration, de la Direction Générale et les délégués du personnel d’Air Madagascar.

Durant la rencontre, les dirigeants de la compagnie nationale ont mis en avant les difficultés financières, les lettres de mise en demeure, les avions cloués au sol à cause des impayés sur les contrats de location, etc.

Sans activités depuis plus de 06 mois

En effet, la compagnie n’a eu aucune activité depuis plus de six mois, notamment à cause de l’abandon du service Handling – pourtant fructueux. Une très mauvaise décision que les employés reprochent aux dirigeants de la société.

Et ce n’est pas la seule. « On se demande si cette chute d’Air Madagascar n’est pas voulue pour acquérir la compagnie à moindre prix. La cession des Boeing 747 que l’on a remplacés par des Boeing 767 d’occasion, a causé de mauvais impacts sur la compagnie. De même pour le choix des dirigeants étrangers, le basculement vers les Airbus A340 et bien évidemment la cession du service Handling, ainsi que le partenariat stratégique avec Air Australe », a soutenu notre source.

Grandes victimes

Bien que l’Etat ait injecté, sur plusieurs années, des fonds importants pour soutenir la compagnie, dans l’optique de sauvegarder la fierté nationale, Air Madagascar s’enfonce davantage et risque de ne plus pouvoir se relever, sans appui extérieur.

Les employés se positionnent aujourd’hui comme premières victimes de la situation. Aujourd’hui, les informations circulent de bouche à oreille, indiquant que les anciens employés seraient les premières cibles du chômage technique.

Chômage technique à compter du mois de juin

Durant la rencontre d’hier, le Conseil d’Administration et la Direction Générale ont annoncé un chômage technique appliqué à compter du mois de juin, pour une durée de 3 mois, flexibles. Cette mesure ne s’appliquera pourtant pas à tous.

Tsaradia, aussi concernée

Les délégués du personnel de Tsaradia étaient également au rendez-vous d’hier avec le staff de la Direction générale et les représentants du Conseil d’Administration.

Selon les informations, aucune décision n’a encore été prise pour le personnel de cette filiale. Cependant, les dirigeants de la compagnie n’ont pas écarté la possibilité d’un chômage technique. Ils ont même évoqué que les parties prenantes devront définir ensemble les mesures adéquates, si le chômage technique devra être appliqué.

À noter que Tsaradia rencontre également certains problèmes opérationnels et ne dispose que d’un seul avion autorisé à voler dans sa flotte.

Selon les indiscrétions, la réparation de son ATR en panne nécessiterait 50.000 USD, une somme assez importante en période de crise. Néanmoins, cette compagnie a quelques marges de manœuvre, par rapport à sa société mère.

Bref, les employés d’Air Madagascar et de Tsaradia soutiennent fermement qu’il faut réduire les coûts, pour sauver la compagnie nationale. Ils réclament également la transparence et le droit de s’exprimer ouvertement auprès des médias, car il s’agit, selon eux, d’une affaire nationale. Selon les informations, les discussions qui se sont tenues hier se poursuivront la semaine prochaine.

L’équipe Coco Lodge Majunga tient à encourager notre compagnie Nationale Air Madagascar et toute son équipe !

By #CocoLodgeMajunga

Nous sommes à la fois :

  • Un hôtel★★★ avec 18 chambres spacieuses tout confort,
  • Un restaurant gourmand avec une très belle cave à vins, whiskys, rhums et champagnes d’une capacité de 60 couverts, proposant une cuisine Malagasy, Française, Libanaise et des spécialités de fruits de mer,
  • Un bar piscine avec des cocktails, des « tsakitsaky », des crêpes et des gaufres disponibles à toute heure,
  • Un organisateur d’événements et de conférences avec 3 salles de réunion pouvant recevoir jusqu’à 90 personnes. De plus, nous pouvons recevoir des déjeuner/dîner à thème, fiançailles, mariage, anniversaire, … Même un enterrement de vie de jeune fille/garçon, ou une demande en mariage, …
  • Une entreprise de voyages et de prestations touristiques (Licence C),
  • Un tour opérateur (licence B),
  • Un loueur de 4×4 et quads (tous géo localisés avec assurance responsabilité civile valide) et avec chauffeurs guide diplômés. Ils peuvent assurer vos transferts dans tous Madagascar. Par exemple depuis l’aéroport d’Antananarivo jusqu’à Majunga, mais aussi de Nosy Be à Majunga.
1

Laisse un commentaire!

Inscription

Mot de passe oublié?