Aye-aye : le plus rare des lémuriens

Aye-aye : le plus rare des lémuriens

Aye-aye : le plus rare des lémuriens. Il est non seulement le plus grand primate nocturne du monde, mais c’est également l’un des plus uniques.

Elle est la seule espèce du genre Daubentonia, qui lui-même est seul membre de la famille des Daubentonidés. Étrange et surprenant lémurien avec des oreilles de la chauve-souris, les soies du sanglier, les mains du singe et la queue du renard, l’aye-aye est considéré comme vulnérable à l’extinction selon IUCN.

Pour les visiteurs de Madagascar, les lémuriens sont les plus grandes attractions de voyage. Comme de nombreuses autres espèces de la grande île, ils sont endémiques. On ne les trouve effectivement qu’à cet endroit et sur quelques petites îles voisines.

Parmi ces lémuriens, l’Aye-aye est l’un des plus étranges, le plus connu et le plus rare des espèces nocturnes.

Aye-aye : un primate très particulier

L’aye-aye est un primate qui possède beaucoup de particularité.  Il a des caractères dérivés nombreux et assez singuliers. Il a une apparence assez insolite. Ses incisives rappellent celles des rongeurs, ses oreilles celles des chauves-souris et sa queue celle des écureuils. Le troisième doigt de sa main est extrêmement long.

Il mesure de 75 à 90 cm de long, dont 44 à 53 pour la queue. Et il pèse entre 02 à 3 kg. C’est l’unique primate qui possède 18 dents. En effet, les espèces du sous-ordre des strepsirrhini, dont l’aye-aye fait partie, possèdent généralement 36 dents.

En général, l’aye-aye est un animal solitaire et nocturne. Il est très discret et difficile à observer.

L’Aye-aye dans la culture Malagasy

L’Aye-aye tient une place très particulière dans le bestiaire Malagasy. De multiples légendes courent sur cet animal aux mœurs nocturnes.

Le nombre d’individus de l’espèce a chuté au cours des dernières décennies. Pourtant, le mythe de l’animal maléfique s’est toujours conservé jusqu’à aujourd’hui, transmis de génération en génération. En effet, les Malagasy considèrent qu’il porte malheur s’il apparaît dans ou aux abords des habitations. Selon eux, il possède des pouvoirs de sorcellerie grâce à son majeur démesuré, dont se servent les devins.

Aye-aye : le plus rare des lémuriens, en grand danger d’extinction

Cette espèce extraordinaire fut l’objet de nombreuses croyances qui sont toujours d’actualité.  Et ceux-ci contribuent à sa raréfaction. Considéré comme « Fady », on le persécute.

On pensait même qu’ils avaient disparu en 1933, mais ils ont été redécouverts en 1957. En 2014, son état de conservation a été changé comme étant en danger d’extinction.

La perte de l’habitat est la menace la plus sérieuse pour les ces lémuriens, comme avec la plupart des autres primates d’ailleurs. L’autre raison est que la population locale pense qu’il est trop bizarre, et qu’il porte en plus la malchance. Selon une légende locale, si un aye-aye pointe son long majeur sur une personne, cette personne sera maudite et condamnée à mort. Et la seule façon de mettre fin à cette malédiction serait de tuer le plus tôt possible les ayes-ayes.

L’Aye-aye est la première espèce Malagasy protégée par WWF depuis 1963. Protégeons ces espèces si innocentes ! …

By Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Nous sommes à la fois :

  • un Hôtel***,
  • un Restaurant gourmand,
  • un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide
  • un Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …).
  • un Tour Opérateur qui organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore. Découvrez les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge et les plages. Sans oublier la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge répondra à vos attentes et de satisfaire vos besoins avec grand plaisir. Notre objectif est de vous offrir un séjour inoubliable dans la ville de Majunga.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>