Merci Monsieur Dupuis

Alefa Barea et merci Monsieur Dupuis

Alefa Barea et Merci Monsieur Dupuis, l’homme providentiel du football malagasy.

Nicolas Dupuis s’impose comme l’homme providentiel du football à Madagascar. Après avoir mené les Barea jusqu’en quarts de finale lors de la CAN, le sélectionneur vient de signer un contrat de quatre ans avec la fédération malgache.

Le football malgache a trouvé son homme. Sur la Grande Île où ce sport est quasiment une religion, le nom de Nicolas Dupuis est sur toutes les lèvres. Le coach, qui vient de signer un contrat pour quatre ans avec la Fédération malgache de football, va s’occuper non seulement de l’équipe nationale, mais aussi développer ce sport dans tout le pays. Un espoir immense sur ces terres parmi les plus pauvres du monde, déjà enthousiasmées par la dynamique qui s’enclenche.

« Mada » vient en effet d’être nominé dans trois catégories pour les CAF Awards 2019, notamment celle de meilleur entraîneur de l’année pour Nicolas Dupuis. Et son équipe nationale va participer pour la première fois aux qualifications de la Coupe du monde 2022.

Nicolas Dupuis, le faiseur de miracles de la sélection de Madagascar

Ce vent d’espoir, c’est bien le sélectionneur qui l’a fait se lever depuis qu’en mars 2017 il a débarqué sur l’île. Si le coach aime à rappeler que la réussite de l’équipe nationale des Barea est une prouesse collective, les Malgaches ne s’y trompent guère.

Les banderoles « Merci Monsieur Dupuis » émaillent désormais les gradins au moins autant que les fameux « Alefa Barea » au rythme desquels le pays entier a vibré l’été dernier durant la Coupe d’Afrique des nations (CAN).

Dans sa carrière, le 9 septembre 2018 est à marquer d’une pierre blanche. Ce soir-là, à Antananarivo, c’est la fin du match Sénégal-Madagascar. Devant des gradins surchauffés, sur le terrain du stade Mahamasina, Aliou Cissé gesticule. Le sélectionneur de l’équipe du Sénégal n’en peut plus. Son équipe vient de concéder une égalisation (2-2) aux éliminatoires de la CAN face aux Barea, la toute petite équipe nationale de Madagascar… Qui l’aurait cru ?

« Une main de fer dans un gant de velours »

De l’autre côté du terrain, le sélectionneur Nicolas Dupuis reste, lui, impassible. Visage fermé et bras croisés. Que pense-t-il vraiment à cet instant ? « Est bon coach celui qui sait surfer sur les énergies positives. Il faut en toutes circonstances savoir montrer à ses joueurs que l’on est serein »explique-t-il un an plus tard, devant un expresso. A ce moment du match, pourtant, Nicolas Dupuis sait qu’il assiste au début de l’envolée des Barea.

La récompense d’un travail acharné de deux ans et demi que cette égalisation vient couronner, car c’est elle qui a donné à son équipe un élan suffisant pour se catapulter jusqu’en huitièmes de finale. Immense prouesse pour une première participation à la CAN.

« Alefa Barea », « Merci Monsieur Dupuis »

Fun et supporter des Barea de Madagascar, Coco Lodge Majunga félicite et remercie Monsieur Nicolas Dupuis.

Coco Lodge Majunga, c’est aussi un Hôtel***, un Restaurant gourmand, un Loueur de 4×4 avec chauffeur guide et Organisateur d’événements (conférences, séminaires, ateliers, déjeuners/dîners à thèmes, mariage, anniversaire, enterrement de vie de jeune fille/garçon, …).

Pour vos vacances ou vos voyages d’affaires, toute l’équipe de l’Hôtel*** Coco Lodge est ravie de répondre à vos attentes et de satisfaire vos besoins pour un séjour inoubliable dans la ville de Majunga. Coco Lodge TO organise des circuits sur Majunga et ses alentours et bien d’autres encore, tel que les Grottes d’Anjohibe, le Parc National Ankarafantsika, le Lac Sacré, le Cirque Rouge, les plages, la réserve d’Antrema, le phare de Katsepy, Papamena, Le Poséidon, le complexe Mahavavy Kinkony, les tsingys de Namoroka, ….

By #CocoLodgeMajunga

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>