Agriculture naturelle by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Agriculture naturelle : on néglige la qualité des nourritures que l’on mange alors que cela peut être le premier médicament pour se prévenir de toutes maladies affectant les consommateurs.

Notons aussi qu’il existe à Madagascar une Coalition paysanne de Madagascar (CPM). C’est un mouvement qui valorise le métier de paysan et donne aux paysans une identité commune.

Agrinature Madagascar a lancé depuis plus de trois ans la technique de l’agriculture naturelle en partenariat avec l’ONG Shumeï Internaltional dans le pays.

En effet, « de nombreux bénéfices et opportunités ont été constatés aussi bien pour les paysans adoptants que pour les consommateurs », a expliqué Ratsoelilala Rafaly, ingénieur agronome qui plus est membre de cette association Agrinature lors d’une conférence organisée par le Soroptimist International club Antananarivo Mandrosoa.

Coût de production. Ella a rappelé que l’agriculture naturelle constitue un moyen de produire des aliments sains à l’aide des intrants locaux qui ne contiennent ni d’engrais chimiques, ni de pesticide. « Mais à la différence de l’agriculture biologique, on n’utilise pas non plus de compost bio ni de fumure de ferme. C’est plutôt une technique de restauration de la force naturelle des sols basée sur le respect profond de la nature. C’est également une façon de vivre en accord avec la nature. Par contre, le seul compost naturel employé est obtenu à partir de la composition d’un mélange de végétales sèches et fraîches afin de lutter contre la variation de température ou d’humidifier les sols, entre autres », a-t-elle fait savoir.

Faisable. Par ailleurs, cette technique contribue à l’amélioration de la qualité des aliments pour les consommateurs, sans compter leur goût meilleur et leur longue conservation. Cette agriculture naturelle permet entre-temps d’atténuer les effets du changement climatique par la baisse de l’émission du CO².  L’intervenant a également évoqué l’économie de l’eau en raison de sa meilleure rétention d’eau. Quant aux opportunités, les producteurs peuvent développer leurs exploitations même si leurs moyens sont limités. « Cette technique est tout à fait faisable à Madagascar. Ambohimahatsinjo pratique la riziculture naturelle depuis bien longtemps », a conclu Ratsoelilala Rafaly.

Et bien sûr le restaurant de Coco Lodge Majunga est là pour vous servir et vous faire découvrir une bonne cuisine saine et goûteuse … A vos réservations 034 07 11 34

by Hôtel*** Restaurant gourmand Coco Lodge Majunga

Booking Step 1

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>